Le contenu

Deux doctorants récompensés par l’Association internationale de management des arts et de la culture

14 août 2013

Les doctorants André Courchesne et Pascale Landry ont remporté les deux premières places du Prix du meilleur article remis par l'Association internationale de management des arts et de la culture (AIMAC) lors de son 12e congrès biennal, à Bogotá (Colombie), qui a eu lieu du 26 au 29 juin 2013. Tenu pour la première fois en Amérique latine, le congrès a rassemblé plus de 250 universitaires et praticiens en gestion des arts provenant du monde entier.

André Courchesne a obtenu la première place pour « The Motivations and Roles of Parents in Cultural Transmission ». Cet article présente des résultats préliminaires sur les motivations et le rôle des parents dans la transmission culturelle, des facteurs clés dans la compréhension de la consommation culturelle à venir, pourtant peu exploités jusqu'à présent dans les recherches. En effet, au cours des 30 dernières années, cette compréhension a plutôt été liée à la classe sociale, au revenu, au niveau d'instruction, à l'éducation artistique et à d'autres facteurs démographiques. Basés sur une approche qualitative, les résultats préliminaires de cette étude soutiennent un cadre conceptuel fondé sur l'identité (Ricœur, 1992) ainsi que sur soi-même et sur les perceptions des autres (Goffman, 1967).

En deuxième place, l'article « The Succession of Artistic Directors in Cultural Organizations and Organizational Identity: a Typological Approach » de Pascale Landry démontre que les successions représentent pour les organisations un moment de croisée des chemins propice à la sollicitation de l’identité organisationnelle (Albert et Whetten, 1985). Cet article empirique expose, dans quatre cas de succession dans des organismes culturels, la présence d’enjeux identitaires de nature et d’intensité différentes. En s’appuyant sur le concept des économies de la grandeur qui analysent les organisations en termes de conventions et d'accords (Boltanski et Thévenot, 1991), il met également en lumière la présence de différentes logiques. L’étude de cas montre l’existence d’enjeux identitaires de forte intensité : dérives et conflits d’identités, survenant lors de successions où s’opèrent en simultané plusieurs changements organisationnels.

Gestionnaire du domaine culturel, André Courchesne compte 15 ans d’expérience dans la fonction publique au Conseil des arts du Canada et 12 ans dans le milieu professionnel du théâtre (Festival de théâtre des Amériques, Théâtre Le Carrousel et Théâtre Parminou). Il a complété en 2010 une M. Sc. à HEC Montréal et possède également une licence d'études théâtrales de l'Université Sorbonne Nouvelle — Paris 3. Il est directeur du développement des affaires de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux depuis 2009.

Avant d’effectuer un retour aux études et de compléter tout d'abord un D.E.S.S. en gestion d'organismes culturels, Pascale Landry a mené pendant une vingtaine d’années une double carrière d'artiste multidisciplinaire et de gestionnaire dans le secteur culturel. Elle a été codirectrice artistique et directrice générale des Productions Recto-Verso. S'intéressant à la succession de direction dans les organismes culturels, elle a présenté ses recherches dans des colloques internationaux, dont ceux de l'AIMAC, de l’Association francophone du savoir (Acfas), et lors de différentes rencontres professionnelles (RIDEAU 2012, Rencontre des orchestres canadiens 2012, etc.).


Nouvelles > 2013 > Deux doctorants récompensés par l’Association internationale de management des arts et de la culture