Contenu Menu

NOUVELLES

Michèle Breton élue présidente de la International Society of Dynamic Games

8 août 2012

La professeure titulaire Michèle Breton (méthodes quantitatives de gestion) a été élue présidente de la International Society of Dynamic Games (ISDG), pour un mandat renouvelable de deux ans. Son rôle à la tête de l'ISDG inclut l'animation scientifique et l'organisation matérielle des activités, ainsi que la dissémination de l'information et l'élargissement du nombre de membres et des intérêts de la société dans de nouveaux domaines d'application des jeux dynamiques.

Fondée en 1990, à Helsinki, en Finlande, la ISDG regroupe environ 350 membres composés de chercheurs en recherche opérationnelle et en sciences sociales ainsi que d’économistes, de mathématiciens et d’ingénieurs intéressés à la théorie des jeux dynamiques. La ISDG vise à promouvoir les développements théoriques et empiriques des jeux dynamiques et à offrir un forum d'échange aux chercheurs œuvrant dans ce domaine. Elle organise un symposium tous les deux ans (années paires) au cours duquel sont élus le président et les autres membres du conseil (12 en tout), un colloque sur invitation, les années impaires, ainsi qu'un congrès annuel. Comptant des représentants de 20 à 30 pays, ces rencontres permettent aux membres de partager les nouvelles avancées dans le domaine des jeux dynamiques. Le Groupe d'études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) s'occupe de la gestion financière de la Société et de l'organisation du congrès annuel depuis plusieurs années.

L'ISDG publie Annals of Dynamic Games aux deux ans, qui rassemble les contributions les plus importantes présentées au symposium sous la forme d'un volume édité par un comité scientifique choisi par les membres. D'autres publications savantes sont parrainées par la Société, notamment Dynamic Games and Applications et International Game Theory Review, deux revues dont les rédacteurs en chef sont des membres de l'ISDG. 

« Être élue à ce poste représente une marque de confiance de mes collègues, et j'en suis à la fois reconnaissante et fière, souligne la professeure Breton. C'est important pour HEC Montréal et le GERAD d'être vus comme des hauts lieux des jeux dynamiques à l'échelle internationale. »

Michèle Breton, qui enseigne à HEC Montréal depuis 1977, a obtenu un baccalauréat en génie industriel et une maîtrise en recherche opérationnelle de l’École Polytechnique de Montréal ainsi qu’un doctorat en informatique de l’Université de Montréal. Élue membre de la Société royale du Canada en 2009, elle est actuellement directrice du Laboratoire de calcul en finance et assurance (LACFAS) ainsi que membre du GERAD et du Réseau en recherche opérationnelle de Montréal (RROM). Ses intérêts de recherche couvrent la programmation dynamique et stochastique, ainsi que la théorie des jeux dynamiques appliqués à des problèmes dynamiques en gestion, plus spécialement dans les secteurs de la finance, de l’énergie et de l'environnement. Depuis 2006, la professeure Breton était trésorière de l'ISDG et, depuis 2008, également vice-présidente.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2014  Tous droits réservés.