Le contenu

Le Prix de l'IRÉC pour le meilleur mémoire remis à Gabriel Tremblay

23 mai 2012

Le 22 mai, à la Grande Bibliothèque de Montréal, Gabriel Tremblay (M. Sc. 2011, option économie appliquée) a reçu de la part de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) le prix du meilleur mémoire. Cet honneur remporté par Gabriel, maintenant Principal Health Economist pour la firme Adelphi Values, à Boston, était assorti d'une bourse de 5 000 $.

Codirigé par les professeurs Robert Clark et Pierre Thomas Léger, le mémoire de Gabriel évalue l'impact de la loi 102* sur l'utilisation des médicaments de marque par rapport aux produits génériques. Pour bien démontrer cet impact, Gabriel a préconisé une analyse des interactions des agents économiques (les patients et les médecins), qui vient corriger une lacune des autres articles sur le même sujet, soit le manque de preuves ou de modèles théoriques consistants. Dans son mémoire, Gabriel compare également l'Ontario au Québec, en utilisant un nombre important de médicaments, soit plus de 1 000 dans chaque province, ce qui constitue un échantillon hors du commun comparativement aux autres études du même genre. Les résultats avancés par Gabriel confirment son hypothèse de départ, soit que la loi a eu comme effet d'augmenter la proportion des produits génériques et des produits innovateurs au détriment des produits de marque.

 

Prix de l'IRÉC

L’IRÉC est un organisme indépendant, sans but lucratif, voué à la recherche et à la promotion des compétences dans le domaine économique. Remis depuis 1999, les Prix de l’IRÉC sont attribués pour la meilleure thèse de doctorat inscrite ainsi que pour le meilleur mémoire de maîtrise soumis. Deux mentions pour travaux remarquables sont également accordées (deux pour une thèse et deux pour un mémoire). L’IRÉC offre annuellement au total 25 000 $ en prix pour récompenser les auteurs des meilleurs travaux qui seront inscrits à son répertoire électronique de publications, l’un des plus importants de la francophonie dans le domaine économique. Les thèmes, les écoles de pensée, les courants scientifiques les plus divers se retrouvent dans ce répertoire, et le concours est soucieux de bien refléter cette diversité, en vue d’enrichir le champ scientifique de tous les matériaux qui nourrissent la réflexion et les progrès de la connaissance.

Pour faire la lecture et l’évaluation des manuscrits, le Conseil d’administration de l’IRÉC choisit chaque année un jury composé de cinq scientifiques recrutés dans le milieu universitaire et reconnus pour leurs compétences et leurs travaux dans le domaine économique. Pour procéder à l’évaluation des travaux, le jury utilise une grille dont les principaux critères sont : l’originalité de l’objet de la recherche, la pertinence de la méthodologie, la richesse et la maîtrise du cadre théorique, l’apport à la connaissance et, enfin, l’intérêt de cet apport avec la mission et les champs d’intérêt de l’IRÉC. 

*Aussi nommée Loi sur un régime de médicaments transparent pour les patients, la loi 102, en vigueur depuis 2006 en Ontario, poursuit cinq buts principaux : améliorer l’accès des médicaments aux patients les plus malades et qui en ont réellement besoin, augmenter la valeur par rapport aux coûts en négociant les prix, promouvoir l’utilisation appropriée des médicaments, augmenter la transparence de l’assureur public et encourager l’innovation.


Nouvelles > 2012 > Le Prix de l'IRÉC pour le meilleur mémoire remis à Gabriel Tremblay