Le contenu

Le professeur émérite Edwin Bourget remporte le prix Gérard-Parizeau 2012

22 mai 2012

HEC Montréal est heureuse d’annoncer que le prix Gérard-Parizeau 2012 a été remporté par le professeur émérite de l’Université Laval, Edwin Bourget. Ce prix, doté d’une bourse de 30 000 $, reconnaît cette année la contribution exceptionnelle d’une personne à la gestion des services publics, et plus particulièrement à la gestion dans le milieu universitaire.

À titre de lauréat du prix Gérard-Parizeau, Edwin Bourget prononcera ce soir une conférence intitulée « Science, gestion et service public : réflexions d’un administrateur universitaire ». Il abordera alors le thème de la science utilisée comme moyen d’intégration de connaissances essentielles à la gestion innovante et à l’administration de haut niveau. Il traitera aussi des conditions de succès requises pour la mise en place et la réalisation de grands projets originaux, tout particulièrement dans les universités. Cette conférence fera l’objet d’une publication.

Edwin Bourget est professeur retraité du Département de biologie et professeur émérite de l’Université Laval. Chercheur mondialement connu en écologie marine, il est aussi une figure marquante en administration publique et un acteur notoire dans le secteur du démarrage d’entreprises innovantes au Québec.

Titulaire d’un Ph. D. de la University of Wales, au Royaume-Uni, Edwin Bourget a une formation interdisciplinaire en biologie, en écologie et en écophysiologie. Fait intéressant, il a été le premier chercheur en écologie marine à utiliser des techniques de pointe d’autres disciplines : le génie civil, la géométrie, l’hydrologie, le génie électrique, la génétique et les mathématiques. Chercheur de stature internationale, il a notamment reçu le prix Michel-Jurdant en environnement de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS).

Edwin Bourget a occupé de nombreuses fonctions d’administrateur universitaire et a noué un nombre incroyable de partenariats de recherche au Québec. Dans son rôle d’administrateur, il a toujours fait montre d’un leadership mobilisateur qui a contribué à la fois à l’avancement de l’établissement et au développement de l’économie du Québec, par un renforcement des liens entre le milieu universitaire et la société. Au nombre de ses réalisations, notons-en quelques-unes qui sont liées aux postes de vice-recteur à la recherche qu’il a assumés aux universités Laval (2007-2010) et de Sherbrooke (2001-2007) :

À l’Université Laval
- Il a lancé avec succès le Programme pour l’avancement et l’innovation en recherche, un programme unique en Amérique ayant pour objectif la création de 100 nouvelles chaires, en partenariat avec des entreprises ou des organismes du milieu, pour des investissements totaux de 100 M$ sur cinq ans. Deux ans et demi après son lancement, 26 nouvelles chaires avaient déjà été créées, pour des investissements totaux de plus de 125 M$.
- Il a fondé le Bureau de la recherche, le Bureau de liaison entreprises-université et le Bureau des chaires qui, par leurs missions complémentaires, ont accru l’efficacité de la gestion de la recherche.

À l’Université de Sherbrooke
- Il a été à l’origine de l’Institut de l’environnement et du développement durable, de deux organismes chargés de la valorisation de la recherche et du Parc innovation destiné à accueillir des entreprises technologiques émergentes issues de la recherche. Pendant son vice-rectorat, le volume des subventions et des contrats de l’Université a doublé.

Au-delà de sa vie universitaire, Edwin Bourget a toujours été et reste très engagé au sein de nombreux organismes, plusieurs étant voués à l’entrepreneuriat. Il est maintenant mentor auprès d’entreprises innovantes en démarrage dans la région de Québec et siège aux conseils d’administration d’incubateurs d’entreprises ou de sociétés de liaison et de transfert, en plus d’agir comme ambassadeur pour un organisme de promotion des sciences et des technologies auprès de jeunes, la Boîte à science.

 

Le fonds et le prix Gérard-Parizeau

Le fonds Gérard-Parizeau a été constitué à la mémoire d’une figure marquante du secteur des assurances au Québec. Gérard Parizeau a notamment fondé Sodarcan, une maison de courtage d’assurance, de réassurance et d’actuariat-conseil. Il a enseigné dans ce domaine à HEC Montréal. Il a aussi fondé et dirigé pendant 50 ans la revue Assurance et est l’un des cofondateurs de la revue Actualité économique. La raison d’être du Fonds est de rendre hommage, par l’attribution du prix Gérard-Parizeau, à des sommités des domaines de la gestion et de l’histoire. Ce prix annuel est décerné à tour de rôle par HEC Montréal et par l’Université de Montréal.


Nouvelles > 2012 > Le professeur émérite Edwin Bourget remporte le prix Gérard-Parizeau 2012