Le contenu

Grands prix de pédagogie et de recherche : Richard Déry, Gilbert Laporte et Danny Miller à l’honneur

28 novembre 2012

Chaque année, HEC Montréal reconnaît le travail et l’excellence de ses professeurs dans le cadre d’une cérémonie de remise de prix. Parmi ceux-ci, les grands prix de pédagogie et de recherche – respectivement le prix Jean-Guertin et le prix Pierre-Laurin – couronnent des carrières particulièrement riches d’individus qui ont gagné le plus haut respect de leurs pairs. Cette année, le prix Jean-Guertin a été décerné au professeur Richard Déry. Quant au prix Pierre-Laurin, deux chercheurs de renommée mondiale en sont les lauréats, ex aequo, soit Gilbert Laporte et Danny Miller.

 

Richard Déry, lauréat du prix Jean-Guertin

Sa rigueur intellectuelle, sa générosité, l’originalité de sa pensée, son sens du partage, sa démarche interdisciplinaire, l’étendue de sa culture générale et, bien sûr, ses habiletés pédagogiques hors normes... Toutes ces qualités et bien d’autres encore ont servi aux collègues et anciens étudiants de Richard Déry à décrire, dans leurs lettres d’appui à sa candidature, le lauréat 2012 du prix Jean-Guertin.

Richard Déry est un expert réputé en épistémologie du management, un domaine qu’il a grandement contribué à intégrer à nos enseignements et une passion qu’il s’est appliqué à transmettre. Grâce à la qualité de l’encadrement qu’il a accordé à un grand nombre d’étudiants à la M. Sc. et au doctorat, il a marqué le cheminement de carrière de nombre d’entre eux, dont plusieurs sont devenus professeurs à leur tour.

Pour l’ensemble des 18 cours différents qu’il a donnés, et souvent conçus, dans cinq programmes d’études, sans compter les nombreux séminaires de perfectionnement qu’il a créés et animés, Richard Déry a obtenu des évaluations supérieures pour ses prestations en classe. Tout au long de sa carrière, il a tenu à enseigner à la fois aux trois cycles universitaires. Professeur dans l’âme, il maîtrise tout autant l’enseignement magistral que l’enseignement par la méthode des cas; il enseigne avec la même aisance à de grands groupes et à des groupes restreints d’étudiants des cycles supérieurs; et il sait captiver l’attention des jeunes étudiants en première année au B.A.A., auxquels il a toujours été fidèle, tout comme des professionnels chevronnés.

Il a participé à la création de deux programmes de formation professionnelle importants, l’un pour l’Ordre des CMA et l’autre pour la Chambre des notaires. Il a signé ou cosigné huit ouvrages pédagogiques et 22 cas, édité quatre recueils et produit des textes pédagogiques ainsi que des outils de formation professionnelle et des outils pédagogiques. En 2010, il a signé Les perspectives de management, manuel de base pour le cours de management au B.A.A., qui lui a valu l’année suivante le prix François-Albert-Angers du meilleur ouvrage pédagogique de l’École.

L’engagement de Richard Déry dans la gestion pédagogique à l’École a aussi été constant. Il a notamment été directeur du Service de l’enseignement du management, coordonnateur de très nombreux cours et responsable d’autres mandats pédagogiques.

Richard Déry a commencé sa carrière à HEC Montréal en 1981, à titre de chargé d’enseignement, à la fin de ses études à la M. Sc. Il a ensuite gravi tous les échelons, jusqu’à la titularisation en 1999. Il est titulaire d’un Ph. D. en management de l’Université Laval.

 

Gilbert Laporte, lauréat, ex aequo, du prix Pierre-Laurin

Gilbert Laporte se classe au troisième rang des chercheurs canadiens les plus influents en gestion, selon le HiBAR – Hirsch-Index Benchmarking of Academic Research, dont la première version canadienne a été publiée en 2012 dans The Globe and Mail. Il figure également parmi les scientifiques les plus performants à l’échelle mondiale pour ses travaux en gestion de la production et des opérations.

La grande contribution scientifique du professeur Laporte consiste à concevoir des algorithmes efficaces pour la résolution de problèmes de logistique (cueillette et livraison de personnes et de biens, déneigement, cueillette des ordures, nettoyage des rues, etc.) ou de localisation, de découpage territorial et de confection d’horaires. Ses travaux ont donné lieu à des implantations pratiques, dont certaines lui ont valu de remporter le Premier prix de la pratique de la Société canadienne de recherche opérationnelle à trois reprises (1986, 1992 et 2010) ainsi que la Médaille du président de la Société britannique de recherche opérationnelle (1999).

La production scientifique du professeur Laporte est considérable (plus de 400 articles, dont plusieurs dans les plus grandes revues de son domaine et une quinzaine de livres) et plusieurs de ses travaux, précurseurs, ont fait école. Le nombre de citations qu’il suscite le classe parmi les chercheurs les plus influents du monde dans son domaine. Sa réputation l’a amené à faire plus de 800 présentations scientifiques dans 35 pays. Et il a conçu des cours de distributique qu’il donne régulièrement dans 11 pays.

Gilbert Laporte a commencé sa carrière à HEC Montréal en 1976, tout juste après avoir obtenu un Ph. D. en recherche opérationnelle de la London School of Economics. Dix ans plus tard, il était promu professeur titulaire. Depuis 2001, il est aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada en distributique. Pour avoir notamment dirigé ou codirigé plus d’une centaine de stagiaires postdoctauraux, de doctorants et d’étudiants à la maîtrise dans le domaine de la recherche opérationnelle, HEC Montréal lui a décerné son Grand prix de la pédagogie en 2001.

Entre autres distinctions, le professeur Laporte a reçu en 2009 le prix Gérard-Parizeau et le Robert M. Herman Lifetime Achievement Award in Transportation Science, de l’Institute for Operations Research and the Management Sciences (INFORMS), qui l’avait élu fellow en 2005. La Société royale du Canada, dont il est membre depuis 1998, lui décernait en 2007 la médaille Innis-Gérin.

 

Danny Miller, lauréat, ex aequo du prix Pierre-Laurin

L’influence du chercheur titulaire Danny Miller dépasse aussi largement nos frontières, comme en fait foi son classement au cinquième rang des chercheurs en management les plus cités dans le monde, selon un article paru dans le Journal of Management, en 2008. Sa renommée a aussi été attestée par de nombreuses distinctions, dont trois ces derniers mois seulement, qui témoignent de sa contribution exceptionnelle au domaine du management et de la théorie de l’organisation.

Le changement organisationnel, l’étude de l’influence de la personnalité des dirigeants sur les organisations et l’entrepreneuriat ont figuré parmi ses premiers champs d’intérêt. Depuis 2003, avec ses collaborateurs, il se consacre principalement à l’étude, sous un grand nombre d’angles, des entreprises de type familial, soit le type le plus répandu dans le monde, et de leurs dirigeants.

En août dernier, en le nommant fellow, l’Academy of Management faisait de lui le septième Canadien seulement à recevoir cette très haute marque de distinction. L’Académie, rappelons-le, est le plus ancien et le plus important regroupement de chercheurs en management dans le monde, avec quelque 20 000 membres de 109 pays. Celle-ci l’avait auparavant élu membre de son Hall de la renommée et lui a décerné de nombreux prix du meilleur article.

Toujours en août dernier, Danny Miller a remporté le prix du meilleur article publié en 2011 dans la prestigieuse revue Journal of Management Studies, pour son article coécrit avec la professeure agrégée Isabelle Le Breton-Miller (management) et un de leurs collègues de la Texas A&M University, Richard H. Lester.

Auteur prolifique, il a signé ou cosigné plus de 140 articles scientifiques et sept ouvrages, dont Managing for the Long Run: Lessons in Competitive Advantage from Great Family Businesses (2005), traduit en plusieurs langues, dont le chinois et le japonais. Par ailleurs, il a été ou est toujours membre des comités éditoriaux des meilleures revues en management ou dans des domaines connexes.

À HEC Montréal, Danny Miller est chercheur titulaire à la Chaire d’entrepreneuriat Rogers–J.A.-Bombardier et à la Chaire de recherche sur la relève et sur l’entreprise familiale. Il possède un doctorat en politiques administratives de l’Université McGill et un MBA en théorie de l'organisation de l’Université de Toronto.


Nouvelles > 2012 > Grands prix de pédagogie et de recherche : Richard Déry, Gilbert Laporte et Danny Miller à l’honneur