Le contenu

Denis Kessler, docteur honoris causa

30 septembre 2011

Le 2 octobre, la séance inaugurale des 24e Entretiens du Centre Jacques-Cartier sera marquée par une cérémonie de collation des grades au coursde laquelle sept personnalités françaises recevront le titre de docteur honoris causa. Ce titre leur sera conféré par six universités et écoles du Québec, auxquelles s’ajoute l’Université d’Ottawa. Au cours de la cérémonie, qui se tiendra sur le parquet de la Caisse de dépôt et placement du Québec, HEC Montréal honorera Denis Kessler, président-directeur général du groupe SCOR.

Né en 1952 à Mulhouse, en Alsace, Denis Kessler est diplômé de HEC Paris, docteur d’État en sciences économiques et agrégé de sciences économiques et de sciences sociales. Depuis novembre 2002, il est président-directeur général du groupe SCOR, l’une des plus grandes entreprises de réassurance au monde, avec, en 2010, 35 filiales réparties sur les 5 continents et un chiffre d’affaires de près de 7 milliards d’euros.

Ces derniers mois seulement, Denis Kessler a reçu deux hautes marques de reconnaissance témoignant de sa vision stratégique et de ses qualités de leader. Tout d’abord, en juin, il a été élu Reinsurance Company CEO of the Year par le magazine Reactions, dans le cadre des Reactions London Market Awards. Et tout récemment, en septembre, c’était au tour du magazine Intelligent Insurer de lui décerner le titre de Reinsurance CEO of the Year, dans le cadre, cette fois, des Intelligent Insurer Awards 2011. Reconnu comme un chef de file international dans son domaine et un homme aux idées novatrices, il avait déjà été élu Industry Personality of the Year, en 2008, par le jury des prix Worldwide Reinsurance, pour sa contribution au secteur de l’assurance et de la réassurance.

Très engagé dans son milieu, Denis Kessler a été président de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) de 1990 à 2002, à l’exception de l’année 1997-1998, au moment où il a occupé le poste de directeur général du groupe AXA. À la présidence de la FFSA, il a créé, en 1993, trois chaires de recherche sur l’étude du risque et de l’assurance. Celles-ci sont aujourd’hui financées par la Fondation du risque, qui regroupe six chaires, dont la Chaire SCOR sur les risques de marché et la création de valeur. Par ailleurs, à titre de vice-président délégué du Conseil national du patronat français (aujourd’hui le MEDEF) de 1995 à 1998, il a influencé la réforme du régime de fonds de retraite en France.

Avant d’entreprendre une carrière dans le secteur privé, Denis Kessler a été professeur d’université et chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il a notamment enseigné l’économie à l’Université de Paris X Nanterre, à l’Université de Nancy II et à l’École des hautes études en sciences sociales, à Paris.  Auteur prolifique, il a, à cette époque, publié ou dirigé la publication de 8 ouvrages et de plus de 80 articles dans différentes revues.

Officier de l’Ordre national de la Légion d’honneur, Denis Kessler est actuellement président du Cercle de l’Orchestre de Paris et du Global Reinsurance Forum. Il est également membre du conseil d’administration de l’Association de Genève et membre du conseil stratégique du Comité européen des assurances. Il est administrateur de BNP Paribas, de Bolloré, de Dassault Aviation et du Fonds stratégique d’investissement, en France, et d’Invesco Ltd, aux États-Unis.

Créés en 1987, les Entretiens Jacques-Cartier se déroulent dans la région Rhône-Alpes, en France, et, une année sur trois, au Québec. Cette année, l’événement comprend 29 colloques qui auront lieu à Montréal, Québec et Ottawa, du 29 septembre au 6 octobre. Quelque 800 conférenciers et 2 500 universitaires, décideurs, politiciens artistes et gens d’affaires y sont attendus pour discuter de sujets à caractère scientifique, économique, social et culturel.


Nouvelles > 2011 > Denis Kessler, docteur honoris causa