Le contenu

Le professeur Georges Dionne reçoit le prix Jean-Guertin

1 décembre 2011

Le prix Jean-Guertin 2011, qui constitue le grand prix de pédagogie de HEC Montréal, a été remis hier au professeur titulaire de finance Georges Dionne. Cet hommage lui a été rendu dans le cadre de la cérémonie annuelle de remise des prix de recherche et de pédagogie de l’École. En lui octroyant cette distinction, les membres du jury ont notamment souligné la qualité de l’encadrement fourni par le professeur Dionne à ses étudiants de 2e et de 3e cycles ainsi que le fait qu’il ait développé un nouveau champ d’enseignement et d’expertise à l’École.

Dès son arrivée à HEC Montréal, en 1996, Georges Dionne a commencé à développer l’enseignement et la recherche dans le domaine de la gestion des risques, si bien qu’il s’agit aujourd’hui d’un important champ d’expertise distinctif de l’École. Il a conçu et élaboré de nombreux cours, principalement aux programmes de maîtrise et de doctorat, participé au recrutement de professeurs dans ce domaine, préparé des documents pédagogiques étoffés et mené des travaux de recherche qui ont largement nourri l’enseignement.

En 15 ans, le professeur Dionne a dirigé les mémoires et les thèses de 47 étudiants à la maîtrise et de 19 au doctorat, en plus de diriger six stagiaires postdoctoraux. Spécialiste en économie appliquée à l’assurance, la finance, la santé, le transport et l’environnement, il en dirige actuellement cinq à la maîtrise et huit au doctorat. Ses anciens étudiants sont nombreux à souligner à quel point leur professeur les a inspirés, accompagnés, soutenus dans leur recherche de financement et encadrés intelligemment. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux se sont démarqués en remportant des bourses et des prix prestigieux – dont le prix du meilleur mémoire et celui de la meilleure thèse, à l’interne, et, à l’international, le prix PRMIA en gestion des risques, le prix Banque du Canada de la Northern Finance Association, le prix GARP en gestion des risques et le Best European Finance Association Doctoral Colloquium Paper – et bon nombre ont entrepris une carrière universitaire en finance et en gestion des risques.

L’actuel titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gestion des risques de HEC Montréal a mené plusieurs projets de recherche avec des collègues de finance, d’économie et de méthodes quantitatives de gestion en y associant, dans bien des cas, des étudiants qu’il dirigeait. Ce travail collaboratif a généré des articles, des mémoires et des thèses multidisciplinaires.

La renommée et l’influence de Georges Dionne à titre de professeur et de chercheur dépassent largement nos frontières. Son Handbook of Insurance, qui regroupe des articles de 35 chercheurs de calibre international, en est une illustration forte. Qualifié de contribution hors du commun au domaine du risque et de l’assurance, Il s’agit d’un ouvrage de référence utilisé partout à travers le monde, couronné de trois prix internationaux et aujourd’hui traduit en chinois. Par ailleurs, pour l’ensemble de ses publications, le professeur Dionne compte plus de 20 500 téléchargements sur le site américain Social Science Research Network.

Pour son apport éminent et soutenu au domaine des sciences sociales, Georges Dionne a remporté en octobre dernier la médaille Innis-Gérin de la Société royale du Canada, dont il est membre depuis 2000. Notons qu’il est actuellement rédacteur en chef du Journal of Risk and Insurance et président élu de l’Association canadienne d’économique.


Nouvelles > 2011 > Le professeur Georges Dionne reçoit le prix Jean-Guertin