Le contenu

Incident « Blackface » : HEC Montréal propose un programme sur mesure

11 novembre 2011

Dans la foulée des événements de septembre dernier, alors qu’un petit groupe d’étudiants avait affiché des déguisements et comportements inappropriés dans le cadre d’une activité sportive, HEC Montréal avait annoncé une série de mesures visant le développement d’une plus grande sensibilité aux enjeux interculturels.

Rappelons qu'à la suite des excuses adressées par l’École à l’ensemble des membres des communautés culturelles visées, par le biais notamment d’entrevues données par des dirigeants de l’École, il avait été convenu de saisir cette occasion afin de faire œuvre d’éducation. Pour ce faire, HEC Montréal a obtenu le concours d’une personnalité de premier plan de la société québécoise, Mme Vivian Barbot.

Détentrice d’une maîtrise en éducation interculturelle de l’Université de Sherbrooke, présidente par intérim du Bloc québécois, cumulant des expériences comme enseignante, mais aussi comme dirigeante d’associations et organisations à vocation professionnelle et communautaire, Mme Barbot apporte, à ce moment-ci, un bagage de connaissances et de savoir-faire inégalé.

Pour le secrétaire général de HEC Montréal, M. Jacques Nantel, sa contribution fait déjà sa marque : « Mme Barbot a mis sur pied un programme de formation à l’intention des étudiants qui ont participé à l’activité, qui fera appel non seulement à ses propres connaissances, mais qui fera aussi intervenir en classe des personnes offensées par les agissements des étudiants. » Cette formation, dispensée en trois séances au cours du mois de novembre, sera mise à profit par la suite. « Nous imposerons, poursuit le secrétaire général, la même formation aux associations étudiantes, puis sensibiliserons l’ensemble de la communauté HEC Montréal, dans le cadre d’une campagne à l’interne, au cours des prochains mois. HEC Montréal, comme elle l’avait indiqué, prend les choses au sérieux, et je suis très confiant que les mesures mises en place porteront fruit. »

Rappelons qu’en sus des services administratifs habituels les étudiants de l'École ont accès, s’ils se croient victimes d'injustice ou de discrimination, aux services d’un ombudsman qu’on rejoint grâce au courriel suivant : ombudsman@hec.ca.

 

HEC Montréal

HEC Montréal, école de gestion affiliée à l’Université de Montréal, est fière d’accueillir des étudiants provenant d’une centaine de pays au sein de programmes d’études couvrant les trois cycles, certains étant offerts en plusieurs langues. Elle est également très fière de l’ouverture sur le monde qui fait sa réputation et qui la positionne parmi les meilleures écoles de gestion au monde.


Nouvelles > 2011 > Incident « Blackface » : HEC Montréal propose un programme sur mesure