Le contenu

Un article de François Carrillat et de Renaud Legoux primé à la Conférence internationale sur les arts et le management culturel

18 août 2011

L’article intitulé « You could charm the critics and have nothing to eat: A meta-analysis of the effect of gatekeepers on motion picture performance » a valu aux professeurs François Carrillat et Renaud Legoux le prix du meilleur article en marketing à l’issue de la 11e Conférence internationale sur les arts et le management culturel. L’événement  a réuni plus de 200 personnes le mois dernier à Anvers, en Belgique, et 125 communications y ont été présentées. L’article primé a été coécrit par les deux professeurs agrégés de marketing de HEC Montréal et  la professeure Allègre Hadida, de l’Université de Cambridge.


Cet article rend compte d’une méta-analyse de la littérature internationale portant sur l’impact des critiques de cinéma sur la performance des films au box office. Basée sur 53 articles primaires regroupant 21 000 films, cette méta-analyse fournit des résultats significatifs pour les chercheurs du domaine et ayant une portée sur la prise de décision des gestionnaires marketing.


On  apprend par exemple que les critiques ont bel et bien un effet réel quoique relativement faible : le nombre de critiques reçues par un film expliquerait en effet 6 % de ses recettes au guichet et le jugement de valeur porté par les critiques, 4 %. Il ressort de plus que les critiques ont tout autant un rôle d’influence auprès des consommateurs que de prédiction du box office en dehors de toute influence sur le choix individuel des cinéphiles. Enfin, de manière surprenante, l’étude démontre que l’impact des critiques sur le box office est stable depuis les 20 dernières années malgré l’explosion des sources d’information à la disposition des consommateurs, notamment sur Internet, susceptibles de diluer le poids de leur opinion.


La Conférence internationale sur les arts et le management culturel est organisée par l’Association internationale de management des arts et de la culture (AIMAC). Il s’agit d’un événement biennal qui se tient dans différentes villes hôtes. La première Conférence a eu lieu en 1991 à HEC Montréal.


François Carrillat et Renaud Legoux sont professeurs associés à la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal. Rappelons que le titulaire de cette chaire, François Colbert, est président fondateur de l’AIMAC et coprésident scientifique de la Conférence internationale sur les arts et le management culturel.

 

                

François Carrillat                                                            Renaud Legoux


Nouvelles > 2011 > Un article de François Carrillat et de Renaud Legoux primé à la Conférence internationale sur les arts et le management culturel