Le contenu

Les processus d’affaires enfin modélisés grâce au logiciel Fred’s Super Modeler™

12 janvier 2011

Dans l’analyse d’un processus d’affaires, la valeur ajoutée réside dans la conception et la proposition de solutions, pas dans le temps consacré à « dessiner » le modèle du processus. Un logiciel automatise désormais cette étape préalable pour le moins fastidieuse. Il s’agit du logiciel Fred’s Super Modeler™ mis au point, en collaboration, par Suzanne Rivard, titulaire de la Chaire de gestion stratégique des technologies de l’information, et Frédéric Gagné (M. Sc. 2004), dont elle a codirigé le mémoire de maîtrise.

Une entente de distribution de ce logiciel a été conclue récemment entre la société de valorisation de HEC Montréal, Univalor, et Coop HEC Montréal. D’une durée initiale de trois ans, cette entente repose sur un modèle de licence « universitaire » qui vise dans un premier temps une utilisation en contexte d’enseignement. Le logiciel pourrait toutefois, dans une version plus élaborée, être fort utile à de nombreuses entreprises et représenter un bel exemple de transfert de connaissances dans la pratique. Tout indique en effet que les cabinets de consultation faisant de la modélisation de processus d’affaires et les grandes entreprises ayant leur propre service des TI pourraient y voir suffisamment d’intérêt pour qu’il soit commercialisé.

Un mémoire de maîtrise à l’origine du logiciel

Suzanne Rivard est une chercheuse mondialement reconnue pour l’originalité de sa pensée et pour ses réalisations en gestion des TI. C’est après avoir noté que les étudiants perdaient beaucoup de temps à « dessiner » le modèle d’un processus d’affaires qu’elle a approfondi l’idée de concevoir un logiciel susceptible d’éliminer cette étape, essentielle mais ajoutant peu de valeur à l’analyse. Dans cette perspective, elle a proposé ce sujet de recherche à l’un de ses étudiants à la M. Sc., Frédéric Gagné, qui, dans le cadre de son mémoire de maîtrise, a conçu et mis au point le logiciel.

Premier en son genre, convivial, le logiciel Fred’s Super Modeler est basé sur la matrice des responsabilités souvent utilisée en contexte de modélisation de processus d’affaires et décrite par Suzanne Rivard dans l’ouvrage qu’elle a cosigné avec son collègue Jean Talbot, Le développement de systèmes d’information : une méthode intégrée à la transformation des processus. À l’aide de cette matrice, l’analyste décrit le processus en déterminant les entités engagées, les tâches ainsi que les entités responsables des tâches liées au processus. Puis, à partir de ces renseignements, le logiciel produit le modèle du processus. Il valide également le modèle du processus, s’assurant qu’il respecte le formalisme de modélisation des processus. Cette étape franchie, les analystes peuvent donc consacrer plus de temps à l’établissement d’un bon diagnostic du processus à l’étude et à la conception de solutions, ce qui représente la valeur réelle du travail d’un analyste des processus d’affaires.

Fred’s Super Modeler a déjà été utilisé par près de 3000 étudiants de HEC Montréal, principalement au B.A.A., à la M. Sc. et aux programmes de certificat .

Avec Univalor, HEC Montréal a innové en mettant Coop HEC Montréal à contribution dans un projet de valorisation institutionnel. Cette expérience devrait certainement être renouvelée, de façon à créer une synergie fructueuse entre la Direction de la valorisation, du transfert aux entreprises et de la formation des cadres, Coop HEC Montréal et les chercheurs de l’École.


Nouvelles > 2011 > Les processus d’affaires enfin modélisés grâce au logiciel Fred’s Super Modeler™