Contenu Menu

NOUVELLES

Marc-Antonin Hennebert remporte le Prix de l'IRÉC pour sa thèse

8 juin 2010

Marc-Antonin Hennebert, professeur adjoint au Service de l'enseignement de la gestion des ressources humaines, a reçu le Prix 2009 de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) pour la meilleure thèse de doctorat. Assorti d'une bourse de 10 000 $, ce prix lui a été remis le 19 mai dernier.

Celui qui est aussi membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) s'est penché sur la solidarité syndicale internationale chez Quebecor World. Son travail, intitulé De la transnationalisation de l'action syndicale au sein des entreprises multinationales : une analyse du réseau UNI@Quebecor World, a été dirigé par le professeur Gregor Murray, de l'École des relations industrielles de l'Université de Montréal.

La thèse de Marc-Antonin s'attache à cerner les conditions d'émergence des alliances syndicales internationales. Ce sujet est d'autant plus d'actualité que le contexte actuel de mondialisation et, en particulier, les contrecoups de la récente crise financière contribuent à une résurgence de ces alliances. Selon Robert Laplante, directeur de l'IRÉC, « l'auteur analyse comment [ces dernières] peuvent contribuer à l'émergence d'un contre-pouvoir essentiel à l'amélioration de la régulation de l'économie mondiale ».

Sur le plan théorique, la thèse fait appel à la sociologie des réseaux sociaux, une position à la jonction des traditions holiste et individualiste qui ont jusqu'à présent structuré ce champ d'investigation. Sur le plan méthodologique, le travail s'appuie sur une étude de cas. Les données empiriques proviennent d'une analyse documentaire et de nombreuses entrevues semi-dirigées avec l’ensemble des syndicalistes actifs dans cette alliance, réalisées dans une douzaine de pays et dans quatre langues.

Le jeune professeur est titulaire d'un B.A.A. et d'une M. Sc. (gestion des ressources humaines) de HEC Montréal, obtenus respectivement en 2000 et 2003, et d'un Ph. D. (relations industrielles) de l'Université de Montréal, en 2008. Il a été chercheur invité au Département de management du King’s College de Londres en 2008-2009. Entre autres bourses et distinctions, Marc-Antonin a remporté une bourse d'études postdoctorales de 25 000 $ de HEC Montréal, une bourse d'études doctorales du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) de 60 000 $, une bourse doctorale du CRIMT de 45 000 $, et le Prix d'excellence 2006 de l'Association canadienne des relations industrielles, soulignant la qualité de l'article gagnant du Student Best Paper Award.

Rappelons qu'en 2003, son mémoire de maîtrise, intitulé Les stratégies syndicales à l'égard des changements en milieu de travail : quatre études de cas dans l'industrie mexicaine de fabrication de pièces automobiles, avait mérité une mention d'honneur de l'IRÉC.

Signalons, en terminant, la parution toute récente d'un livre issu de la thèse, Les alliances syndicales internationales, des contre-pouvoirs aux entreprises multinationales ? Une recherche sur trois continents, chez L’Harmattan (Paris).

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2016  Tous droits réservés.