Le contenu

L. Jacques Ménard reçoit un doctorat honorifique

HEC Montréal honore la carrière et l’engagement social de ce grand administrateur

28 mai 2010

  Luc Vinet, recteur de l'Université de Montréal, L. Jacques Ménard, O.C., président de BMO Groupe financier, Québec, et président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns, Michel Patry, directeur de HEC Montréal

À l’occasion de sa cérémonie annuelle de collation des grades de 1er cycle, qui se tenait le dimanche 30 mai à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, HEC Montréal a remis un doctorat honoris causa à M. L. Jacques Ménard, O.C., président de BMO Groupe financier, Québec, et président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns. Ce doctorat honorifique lui a été décerné par l’Université de Montréal à la recommandation de l’École.

La remise du doctorat honorifique à M. Ménard précédait la cérémonie de collation des grades des nouveaux diplômés des baccalauréats en administration des affaires (B.A.A.) régulier et trilingue, en gestion (B. Gest.) et ès sciences (B. Sc.), lesquels étaient accompagnés de leurs invités, famille et amis. Cette année, HEC Montréal a décerné quelque 1 230 diplômes de premier cycle.

« L. Jacques Ménard est une des figures les plus influentes des cercles économiques québécois et canadien. Son dynamisme, sa réussite et son engagement à promouvoir la persévérance scolaire sont des sources d’inspiration pour nos diplômés, lesquels forment la relève qui pavera l’avenir de notre société. C’est donc avec une très grande fierté que nous lui décernons aujourd’hui ce doctorat honoris causa » a affirmé Michel Patry, directeur de l’École.

Détenteur d’un MBA de l’Université Western Ontario, obtenu en 1970, M. Ménard a fait ses études au Collège Loyola et au Collège Sainte-Marie, de Montréal. Depuis le début de sa carrière, il évolue au sein de nombreux organismes socioéconomiques. En 1989, il occupe le poste de président du conseil et président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il devient membre du Conseil économique du Canada et administrateur de la Société générale de financement. De 1996 à 2001, il est président du conseil d’Hydro-Québec, et en 2000, devient président du conseil de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières. En 2004 et 2005, il préside le comité de travail sur la pérennité du système de santé et de services sociaux du Québec. Il publie en 2008 un premier livre intitulé Si on s’y mettait…, dans lequel il propose dix pistes d’action concrètes pour relancer le Québec.

« C’est avec grand plaisir que je reçois cette marque de distinction de la part de HEC Montréal, a déclaré M. L. Jacques Ménard. Je suis très ému de me retrouver parmi cette toute nouvelle promotion de diplômés en gestion qui assurera à sa façon la pérennité de notre pays. Je souhaite que tous les élèves du Québec – actuels et futurs - aient l’occasion un jour de monter sur une scène et connaître le bonheur de recevoir un diplôme d’études qui leur garantira un avenir meilleur. »  

HEC Montréal est particulièrement ravie de l’engagement de M. Ménard envers l’École où il agit à titre de membre de son Conseil consultatif international, un groupe composé de hauts dirigeants, qui guide la stratégie d’internationalisation de l’École et participe de près au renforcement de ses réseaux partout dans le monde. L’automne dernier, il a coprésidé le Gala du Commerce de HEC Montréal dont les fonds ramassés ont servi à mettre sur pied des initiatives et des bourses encourageant la persévérance scolaire.


Nouvelles > 2010 > L. Jacques Ménard reçoit un doctorat honorifique