Le contenu

HEC Montréal décroche la première place

Les étudiants du MBA remportent la compétition de cas CSR de Rotman

18 février 2010

Les étudiants du programme de MBA intensif de HEC Montréal ont remporté la quatrième compétition de cas internationale CSR Net Impact organisée par l’école de gestion Rotman de l’Université de Toronto, qui se tenait dans la ville reine les 13 et 14 février. L’équipe de HEC Montréal, composée d’Ian Philp, David Hanegraaf, Michael Carpman et Simon Thornington, se partagera une bourse de 4 000$.

La compétition de cas annuelle CSR de Rotman constitue une excellente occasion pour les étudiants des programmes de MBA d’Amérique du Nord, de démontrer leur créativité et leurs habiletés analytiques dans le domaine de la responsabilité sociale d’entreprise. Le but de l’exercice est de sensibiliser les futurs décideurs aux pratiques d’affaires éthiques et responsables. Pour ce faire, les étudiants ont à résoudre un cas qui présentait, cette année, une entreprise de ressources naturelles bien en vue qui devait décider ou non d’investir dans un état du Moyen-Orient déchiré par la guerre.

Leur habileté à résoudre le cas était jugée en fonction de critères tels que la compréhension et l’analyse des enjeux et de la problématique autant financiers que sociaux, la qualité et la faisabilité des recommandations et la présentation des solutions apportées.

« Participer à cette compétition de cas a été une expérience très enrichissante. En élaborant nos réponses, nous avons intégré les principes fondamentaux de la responsabilité sociale d’entreprise et compris les défis en présence le moment venu de les mettre en pratique, explique Ian Philp, porte-parole de l’équipe gagnante. Nous avons appris qu’analyser la responsabilité sociale d’une entreprise requiert une évaluation précise des exigences de toutes les parties prenantes et l’habileté à pondérer les risques et les opportunités liés à l’investissement responsable. »

Parmi les universités participant à la compétition, on retrouve notamment les écoles de gestion des universités d’Alberta, DePaul de Chicago, Drexel de Philadelphie, Queen’s et Rotman ainsi que les facultés de gestion John Molson de l’Université Concordia, Schulich de l’Université York et Desautels de l’Université McGill.

Les deuxième et troisième places ont été remportées par l’école de gestion Rotman de l’Université de Toronto et la faculté de gestion Desautels de l’Université McGill.

 

De gauche à droite : L'équipe de HEC Montréal composée de Simon Thornington, David Hanegraaf, Ian Philp et Michael Carpman


Nouvelles > 2010 > HEC Montréal décroche la première place