Le contenu

Laurent Simon, titulaire d’une Chaire Gutenberg

L’Université de Strasbourg appuie la recherche du professeur de HEC

15 février 2010

Laurent Simon, professeur agrégé en management de HEC Montréal, s’est vu accorder une des trois Chaires Gutenberg remises par le Cercle Gutenberg de l’Université de Strasbourg, à l’occasion d’une cérémonie tenue sur le campus de cette université le 29 janvier. Mises en place il y a trois ans, les Chaires Gutenberg visent à améliorer l’accueil de chercheurs de niveau international invités par des établissements alsaciens d’enseignement supérieur et de recherche.

La Chaire Gutenberg, d’une valeur de 60 000 euros sur deux ans, obtenue par Laurent Simon servira à faire avancer son projet de recherche intitulé « La production de la créativité : une analyse des réseaux territorialisés d’acteurs hétérogènes ». Ce projet porte plus spécifiquement sur l’identification des véritables sources de création de valeur aux étapes de définition, de design et de conception des nouveaux produits et services, au sein de « l’écosystème créatif » de Strasbourg et de la région de l’Alsace. Ces travaux permettront aussi des comparaisons avec d’autres territoires reconnus comme créatifs de par le monde, comme Montréal ou Barcelone, déjà analysés en profondeur par le Centre MosaiC à HEC Montréal.

À cet égard, une autre composante importante liée à l’obtention de cette Chaire Gutenberg est qu’elle servira de tremplin à la création d’un centre de recherche sur les économies créatives et l’entrepreneuriat. Celui-ci rassemblera donc trois importants joueurs de ce secteur en pleine effervescence.

« La consolidation des liens entre le Bureau d’économie théorique et appliquée (BETA) de l’Université de Strasbourg, le Karlsruhe Institute of Technology (KIT) et le centre de recherche-valorisation-transfert MosaiC de HEC Montréal permettra la mise en commun de nos projets de collaboration autour de l’économie créative et du management de la créativité, affirme le professeur Laurent Simon.  D’ailleurs, MosaiC profite de l’expertise du BETA, qui est partenaire de l'École d'été en management de la création dans la société d’innovation de HEC Montréal depuis sa création en 2009. Le cofondateur de MosaiC et ancien codirecteur du BETA, Patrick Cohendet, est actuellement professeur invité à HEC Montréal. »

Outre des séminaires organisés à l’Université de Strasbourg et différentes interventions spécifiques en Alsace, ce nouveau partenariat se concrétisera par un premier colloque d’une semaine à Strasbourg dès l’automne 2010. Cet événement s'ajoutera aux deux semaines de l'École d'été, plutôt destinées aux gestionnaires et aux décideurs, et explorera les questions de gestion de la création sous un angle plus académique en mettant à contribution les trois centres de recherche. La première semaine de l’École d’été aura lieu à Montréal du 2 au 9 juillet et la seconde à Barcelone, du 10 au 17 juillet.

Laurent Simon a créé et enseigne le cours de management de l’innovation à la maîtrise ès sciences en gestion. Il intervient à titre d’enseignant et de coordonnateur dans différents programmes en Roumanie et en France. Il coordonne le « Programme intensif en management » pour cadres à HEC Montréal ainsi que le programme de formation des gestionnaires Ubisoft-HEC Montréal. Il a obtenu en 2005 le Prix d’excellence en pédagogie.  Ses recherches portent principalement sur l’étude des projets innovants, sur la gestion des connaissances et sur le management de la création dans différents milieux. Il est cofondateur et codirecteur, avec Patrick Cohendet, de MosaiC à HEC Montréal.


Nouvelles > 2010 > Laurent Simon, titulaire d’une Chaire Gutenberg