Le contenu

Serge Patrick Amvella Motaze, lauréat du prix du meilleur article d'un étudiant au doctorat de la Eastern Finance Association

Résultats d'une étude sur l'évaluation de la performance des fonds de couverture

20 mai 2009

Serge Patrick Amvella Motaze, étudiant au Ph. D., spécialisation en finance, a remporté le prix du meilleur article écrit par un étudiant au doctorat pour son article intitulé Persistence Analysis of Hedge Funds Returns. Ce prix lui a été remis par la Eastern Finance Association à l’occasion du colloque annuel de l’association, qui s’est tenu récemment à Washington.

Évaluation de la performance des fonds de couverture

Dans l’article, le lauréat présente les résultats d’une étude portant sur l’évaluation de la performance des fonds de couverture. Serge Patrick étudie notamment la présence de persistance pure dans les rendements, « qui permet d’évaluer la régularité avec laquelle le gestionnaire est en mesure d' obtenir des rendements absolus », explique-t-il.

Serge Patrick a étudié deux formes de persistance pure : la persistance absolue (rendements positifs/rendements négatifs) et la persistance liée au high water mark (valeur maximale atteinte par un investissement). Comme le critère high water mark prend en compte l’amplitude des pertes, il permet d' évaluer la régularité avec laquelle le gestionnaire augmente la richesse de l’investisseur.

Des résultats éclairants sur la performance des fonds de couverture

Parmi les résultats de l’étude, on constate que le lissage contribuerait à l’augmentation de la persistance absolue, ce qui donne lieu à une surestimation de la performance du gestionnaire.

L’étude fait également ressortir que la probabilité que les gestionnaires des fonds de couverture obtiennent des rendements positifs serait relativement élevée. En revanche, la probabilité qu’ils augmentent le high water mark (soit la richesse de l’investisseur) est beaucoup plus faible. Il s’agit d’une conséquence de la distribution non normale des rendements. L’analyse de la persistance liée au high water mark s’avère donc meilleure que l’analyse de la persistance absolue pour l’évaluation de la performance des fonds de couverture.

Mentionnons que l’article primé est tiré des travaux effectués dans le cadre de la thèse de doctorat de Serge Patrick qui a pour codirecteurs de thèse les professeurs Nicolas Papageorgiou et Iwan Meier, du Service de l’enseignement de la finance. Boursier de l’Institut de finance mathématique de Montréal (IFM2), Serge Patrick est chercheur affilié au groupe de recherche en placements alternatifs DGAM-HEC Montréal.

Claire E. Crutchley, vice-présidente du colloque 2009 de la Eastern Finance Association, et le lauréat Serge Patrick Amvella Motaze


Nouvelles > 2009 > Serge Patrick Amvella Motaze, lauréat du prix du meilleur article d'un étudiant au doctorat de la Eastern Finance Association