Le contenu

Prix de recherche et de pédagogie 2008

8 décembre 2008

De nombreux professeurs, membres de la direction et invités étaient réunis le 3 décembre à l'occasion de la cérémonie de remise des prix de recherche et de pédagogie qui souligne les réalisations des professeurs et chercheurs.

La cérémonie revêtait cette année un caractère particulier, le Grand Prix de pédagogie devenant le prix Jean-Guertin, à la mémoire de l'ancien directeur, qui avait lui-même créé ce prix pendant son directorat, de 1987 à 1994, et dont nous avons appris récemment avec tristesse le décès. Comme l'a souligné l'actuel directeur Michel Patry, l'École ne pouvait rendre hommage à Jean Guertin de plus belle façon « puisque ce prix symbolise ce qui est l'essence même du métier que nous aimons profondément, soit l'excellence en pédagogie. » Pédagogue remarquable, vulgarisateur hors pair, homme aux multiples qualités, « Jean Guertin, a-t-il ajouté, a incarné un modèle en ce sens. C'était d'abord un professeur, et un excellent professeur. »

Présente à la remise des prix en compagnie de ses filles Geneviève et Catherine, l'épouse de Jean Guertin, Christiane Robert, a exprimé la fierté et la profonde émotion ressenties par les membres de la famille face à cet hommage. « Jean en aurait été très heureux et reconnaissant », a-t-elle souligné avant de se faire la porte-parole de son mari pour féliciter le premier lauréat au prix Jean-Guertin et lui souhaiter une bonne et fructueuse continuation de carrière.

Le prix Jean-Guertin remis à James Drew

Professeur depuis plus de 35 ans à HEC Montréal, James Drew, professeur titulaire au Service de l'enseignement des sciences comptables, a enseigné en comptabilité et en fiscalité au B.A.A., aux programmes de certificat, au D.E.S.S. en comptabilité publique et au MBA. Il a également supervisé environ 40 étudiants dans le cadre de travaux dirigés effectués à la M. Sc. en droit, option fiscalité.

Spécialiste reconnu en fiscalité, le professeur Drew s'est distingué tout au long de sa carrière par ses talents de pédagogue, sa générosité envers ses étudiants et surtout sa capacité à vulgariser un domaine qui, d'emblée, peut sembler aride pour bon nombre de personnes. Des qualités que lui reconnaissent ses étudiants lors des évaluations, mais aussi ses collègues, qui font appel à son expertise. Mais au-delà de ses qualités de pédagogue, ce sont aussi ses qualités humaines, son dévouement et son sens de l'humour qui ont marqué ses étudiants.

James Drew a toujours eu le souci d'adapter ses cours et ses méthodes d'enseignement en fonction des différents profils de ses étudiants. Ses fonctions l'ont également amené à préparer les étudiants aux examens des ordres professionnels (CA, CGA et CMA).

De 1979 à 1990, le professeur Drew a agi comme délégué responsable aux certificats. De 1979 à 1981, il a supervisé 40 chargés de cours et a pris en charge 17 cours du diplôme en sciences comptables, programme d'études qui a été remplacé, en 1981, par les certificats en comptabilité.

En collaboration avec Pierre Royer, professeur honoraire de l'École, James Drew a publié en 1978 le volume intitulé Impôts et planification, qui a valu aux coauteurs le prix Pierre-Laurin lors de sa première édition. Ce volume, qui en est à sa 27e édition cette année, est devenu une référence en fiscalité au Québec. Le professeur Drew est également l'auteur ou le coauteur de cas portant sur le domaine de la fiscalité et, depuis 2006, il collabore à la rédaction annuelle du volume Problèmes d'impôt et solutions, en collaboration avec Pierre Royer.


Geneviève et Catherine Guertin (ainsi que leur conjoint respectif,à l'arrière), Christiane Robert, James Drew, le premier lauréat du prix Jean-Guertin, et Michel Patry, directeur.

Grands Prix de l'École

Autres prix — pédagogie

Autres prix — recherche

Autres prix — matériel pédagogique

Autres prix — rédaction de cas

Professeurs honoraires

Enfin, par tradition, l'École profite de cette occasion pour rendre hommage aux professeurs ayant pris leur retraite au cours de la dernière année et souligner leur nouveau statut de professeur honoraire. Les professeures Francine Harel-Giasson et Marie-Claire Malo, toutes deux du Service de l'enseignement du management, et le professeur André Pérès, du Service de l'enseignement des sciences comptables, ont joint les rangs des professeurs honoraires de HEC Montréal.

Titulaires d'une chaire de recherche du Canada honorés

De plus, à la demande du Programme des chaires de recherche du Canada, Michel Patry a remis un insigne aux sept professeurs titulaires d'une chaire de recherche du Canada en reconnaissance de leur contribution au secteur de la recherche au pays. Il s'agit de Henri Barki, Jean-François Cordeau, Georges Dionne, Ann Langley, Gilbert Laporte, Guy Paré, et Christian Vandenberghe. HEC Montréal est de loin l'établissement qui compte le plus grand nombre de chaires de recherche du Canada en gestion.


Nouvelles > 2008 > Prix de recherche et de pédagogie 2008