Le contenu

Des gestionnaires d'une importante société chinoise suivent une formation dans le secteur de l'énergie à HEC Montréal

2 décembre 2008

Du 17 au 26 novembre, HEC Montréal a accueilli 43 cadres intermédiaires de la China Guodian Corporation, venus terminer leur programme de formation en management (EMDP — Energy Management Development Program) dans le secteur de l’énergie. Provenant de plusieurs régions de la Chine, les cadres des différentes filiales de cette entreprise ont suivi la dernière session du programme à l’École, dispensée en anglais et traduite en chinois par trois interprètes, dont un étudiant au doctorat, Li Yan. Ce séjour s’est conclu par une cérémonie officielle tenue le 25 novembre et au cours de laquelle les finissants ont reçu leur attestation du directeur Michel Patry.

Comme le souligne Hassan Taghvaï, directeur régional, Projets internationaux, « l’École a acquis une solide expertise en matière de formation dans le secteur de l’énergie, notamment en Chine. » Rappelons que l’École a dispensé le premier programme EMDP à des gestionnaires d'une société provinciale, la Sichuan Electric Power Corporation, puis à ceux d’une société régionale, la Central China Grid Company, pour ensuite former des cadres intermédiaires de plusieurs sociétés nationales dont la China Guodian Corporation. « Cela témoigne de la crédibilité de l’École en matière de formation dans ce domaine et de la reconnaissance dont elle jouit dans ce pays », ajoute Hassan Taghvaï. En effet, la China Guodian Corporation, un partenaire de HEC Montréal depuis 10 ans, figure au nombre des 5 plus importants producteurs d’électricité en Chine et est engagée dans plusieurs projets d’énergie renouvelable.

HEC Montréal présente en Asie, en Afrique du Nord, en Amérique latine et en Amérique du Nord

La gestion de l’énergie est au cœur des activités des Projets internationaux depuis près de 20 ans et des ententes ont été conclues dans plusieurs pays. Seulement dans le cadre de l’EMDP, créé en 1998, l’École a formé à ce jour plus de 680 personnes en Algérie, au Canada, en Chine, en Malaisie, au Mexique, à Singapour et en Tunisie. À ce nombre, il faut ajouter les 470 diplômés du D.E.S.S en gestion et du MBA— option énergie.

De plus, rappelons que HEC Montréal a signé récemment une entente de partenariat à long terme avec la Fondation COGE (FUNCOGE), au Brésil, entente, qui a trait à l’offre, par l’École, d’activités de formation pour cadres et dirigeants, sur une période de cinq ans. Les 63 entreprises membres de la Fondation COGE représentent plus de 90 % de l’ensemble de l’électricité produite, transportée et distribuée au Brésil.


Nouvelles > 2008 > Des gestionnaires d'une importante société chinoise suivent une formation dans le secteur de l'énergie à HEC Montréal