Le contenu

Alain Mérieux, docteur honoris causa

3 octobre 2008

L’ouverture officielle des 21e Entretiens Jacques Cartier, le 5 octobre prochain, revêtira un caractère particulier puisque se tiendra à cette occasion une cérémonie conjointe de sept établissements universitaires montréalais – une première –, au cours de laquelle sept personnalités de la région Rhône-Alpes se verront décerner un doctorat honoris causa. Au cours de cette cérémonie, qui se tiendra en présence du premier ministre Jean Charest et des maires de Montréal et de Lyon, Gérald Tremblay et Gérard Collomb, au parquet de la Caisse de dépôt et placement du Québec, HEC Montréal honorera Alain Mérieux, président de bioMérieux, en lui remettant un doctorat honoris causa.

Diplômé de la Faculté de médecine et de pharmacie de Lyon et de la Harvard Business School, Alain Mérieux a fondé BD Mérieux en 1963 – devenue bioMérieux en 1974. Avec ses 38 filiales dans plus de 150 pays, dont une filiale canadienne située à Montréal, et un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros par an, cette société figure au nombre des 10 principales sociétés mondiales de diagnostics in vitro.

Petit-fils de Marcel Mérieux, fondateur de l’Institut Mérieux, Alain Mérieux a toujours eu à cœur de poursuivre et de faire fructifier l’œuvre de son grand-père – qui a été un élève de Louis Pasteur – et de son père, Charles Mérieux, qui a collaboré à la création du Centre Jacques Cartier. Alain Mérieux a fait de cette entreprise, qu’il a dirigée de 1968 à 1994, un leader mondial dans le domaine des vaccins en médecine humaine et en médecine vétérinaire.

Engagé dans sa communauté, Alain Mérieux a assumé, de 1986 à 1998, les fonctions de premier vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes, qui l’ont amené à prendre en charge les relations internationales ainsi que le développement économique, de la recherche et de l’enseignement supérieur. De plus, dans le cadre de son engagement humanitaire, il préside la Fondation Mérieux, qui travaille dans des pays en voie de développement à renforcer les capacités de lutte contre les maladies infectieuses.

Aujourd’hui, Alain Mérieux dirige le groupe Mérieux Alliance, qui regroupe cinq entreprises internationales – bioMérieux, Transgène, Silliker, ABL et Shanta –, dont les activités couvrent l’ensemble des maillons de la chaîne de santé : prévention, diagnostic, pronostic, immunothérapie et suivi clinique. Soucieux d’assurer sa relève comme l’ont été ses prédécesseurs, il passe graduellement les rênes à son fils Alexandre, diplômé de HEC Montréal (B.A.A. 1999).


Nouvelles > 2008 > Alain Mérieux, docteur honoris causa