Le contenu

Deux étudiantes rentreront de leurs premiers Jeux, ravies de leur expérience

Pékin 2008 : cuvée HEC Montréal

21 août 2008

Personne n’osera prétendre qu’olympisme et études en gestion ne peuvent cohabiter. En effet, deux étudiantes de HEC Montréal viennent de démontrer que la rigueur et la discipline nécessaires à la poursuite d’études universitaires peuvent aussi s’appliquer à la poursuite d’un idéal olympique. Les deux athlètes de haut niveau que sont Marie-Ève Marleau, septième à la finale du plongeon de 10 mètres, et Kathy Tremblay 31e au triathlon, en sont de bons exemples.

Marie-Ève Marleau, qui étudie au B.A.A., a obtenu à deux reprises une bourse de la Fondation des diplômés HEC Montréal, catégorie Appui aux étudiants athlètes. Sa présence à Pékin constitue pour elle la réalisation d'un rêve qu’elle caressait depuis longtemps. Pendant les quarts de finale et les demi-finales, Marie-Ève a connu une remontée spectaculaire qui lui a finalement valu une place en finale. « Je veux faire de cette expérience olympique, la plus belle expérience de ma vie », déclarait-elle avant de s’envoler vers Pékin. Avant de commencer à pratiquer le plongeon en 1998, Marie-Ève a été gymnaste de haut niveau pendant dix années.

Par ailleurs, la triathlète Kathy Tremblay a commencé la compétition en force en sortant quatrième de l’épreuve de natation. En enfourchant son vélo pour la deuxième épreuve de la compétition, elle a maintenu le rythme et est demeurée dans le premier peloton. C’est au cours des 10 kilomètres de course à pied que Kathy a vu ses espoirs de victoire s’estomper. « Je suis un peu déçue de ma course à pied mais suis en général très contente. Il s’agit en fait de ma meilleure compétition à vie en terme de préparation », affirmait-elle immédiatement après sa course. À son retour à l’École, Kathy entamera les derniers cours d’un deuxième certificat.

Tout au long de leur parcours olympique, c’est avec beaucoup d’enthousiasme, de fierté et de fébrilité que leurs compagnes et compagnons d’études ainsi que le personnel de l’École ont suivi leurs performances. Chapeau les filles !


Nouvelles > 2008 > Deux étudiantes rentreront de leurs premiers Jeux, ravies de leur expérience