Le contenu

Des étudiants du MBA rentrent de mission au Rwanda et au Guatemala

HEC Montréal prête main forte à deux ONG

19 août 2008

Deux organisations non gouvernementales (ONG) d’Amérique centrale et d’Afrique centrale ont eu l’occasion de profiter du savoir-faire et de l’ingéniosité d’étudiants inscrits au MBA intensif de HEC Montréal. En effet, dans le cadre de deux projets supervisés, des étudiants se sont rendus à Panajachel, au Guatemala, et à Banda, au Rwanda, pour aider des ONG à développer des plans d’affaires très spécifiques à leur domaine d’exploitation.

Ces initiatives étudiantes, financées à l’aide d’activités de collecte de fonds individuelles ou en groupe, se sont déroulées sous les auspices de l’organisme MBAs Without Borders qui acceptait, pour une toute première fois, d'envoyer des groupes d’étudiants en cours de MBA en mission. Jusqu’à présent, l’organisme n’avait envoyé que des diplômés du MBA.

« Ces premiers étudiants se sont révélés des personnes passionnées, souples, audacieuses et ils constituent l'exemple parfait du type de gestionnaires susceptibles de vraiment faire une différence dans le monde des affaires, et ce, partout dans le monde. Nous sommes heureux d’avoir entrepris ce partenariat avec HEC Montréal et désirons voir ce projet pilote se transformer en une collaboration à plus long terme », affirme Tal Dehtiar, co-fondateur et président de l’organisme.


Guatemala et Rwanda

Au Guatemala, l’équipe composée de Rana Abu Naameh, Fabio Carriero, Dominic D’Amata, Mauricio Idarraga et Jorge Robles est venue en aide à l’ONG Mercado Global, dont les bureaux sont situés à Panajachel, ville renommée pour la qualité de ses tisserands. L’ONG coordonne la production de vêtements et bijoux confectionnés par plusieurs coopératives de femmes. « Notre mandat consistait à améliorer le réseau d'approvisionnement en uniformisant la qualité et le prix des matières premières utilisées, en qualifiant mieux les fournisseurs existants et potentiels et en assurant la régularité et le suivi des approvisionnements », résume Jorge Robles. « De plus, nous nous sommes engagés à proposer des outils de marketing qui aideront Mercado Global à se positionner de manière distinctive dans les grands canaux de distribution du commerce équitable, pour pouvoir faire des affaires aux États-Unis. »

Pour sa part, l’équipe qui s’est rendue au Rwanda, s’est retrouvée dans le village de Banda où l'approvisionnement en électricité et en eau courante fait encore défaut. Félix Boudreault, Stéphanie Émond, Annie Saumier, Jessica Sharafi et Claudel Tchokonté ont travaillé avec l’ONG Kageno, chargée de mettre sur pied une auberge écotouristique dans le parc national Nyungwe. « Après avoir visité plusieurs Ecolodges ailleurs au Rwanda, nous avons constaté en quoi consiste l’offre touristique actuelle, analysé l’ensemble des bonnes pratiques qui y prévalent et élaboré un plan qui démarquera l’auberge de Banda », rapporte Stéphanie Émond. « Pour distinguer le village des autres sites touristiques et en compléter l’offre, nous avons proposé à Kageno de développer un centre voué spécifiquement à la clientèle des observateurs d’oiseaux en raison de l'abondance et du caractère unique de la réserve ornithologique environnante. »


Citoyens du monde

Depuis plusieurs années déjà, les étudiants du MBA de HEC Montréal ont l’occasion de participer à différents projets à l’étranger. Qu’il s’agisse de séjours de formation comme les Campus internationaux ou de projets supervisés comme MBAs Without Borders, les étudiants se déplacent de plus en plus pour s’imprégner de la culture des affaires d’autres pays ou pour offrir une expertise acquise à l’École.

« HEC Montréal forme non seulement des gestionnaires compétents et à l’affût des plus récentes tendances de gestion mais également des gestionnaires socialement responsables dont l’expertise est facilement exportable », soutient Jean Talbot, directeur du programme MBA. « La découverte de nouveaux environnements de travail, l’ouverture d’esprit et la capacité d’adapter leurs connaissances à des contextes aussi variés que stimulants font de ces gestionnaires des ressources d’une grande valeur pour les petites, moyennes et grandes entreprises qui désirent se démarquer. »

À propos des projets HEC Montréal/MBAs Without Borders : http://hecmwb.wordpress.com/


Nouvelles > 2008 > Des étudiants du MBA rentrent de mission au Rwanda et au Guatemala