Le contenu

Des étudiants de HEC Montréal prêtent main forte à deux ONG internationales

MBA sans frontières

7 juillet 2008

Deux groupes d'étudiants s'apprêtent à quitter leur douillet confort montréalais pour se retrouver en mission caritative au Rwanda et au Guatemala dans le cadre d'un programme mis sur pied par l'organisation sans but lucratif MBA Without Borders. Ainsi, du 7 juillet au 8 août prochain, cinq étudiants du MBA de HEC Montréal s'envoleront pour le Rwanda et cinq autres pour le Guatemala pour réaliser des projets de développement international. Les étudiants qui participent à ces deux projets à l’étranger ont organisé diverses activités de collecte de fonds à l’École comme à l’extérieur pour financer leur déplacement.

« Les étudiants du MBA de HEC Montréal ont en commun le goût de relever des défis et de vivre des expériences hors du commun en développement international », affirme Jean Talbot, directeur du programme MBA. « Ils sont d'avis que les modèles et les stratégies d'affaires, s'ils sont correctement adaptés aux environnements spécifiques des pays visités, constituent des façons efficaces d'améliorer le niveau de vie des populations locales et de développer une économie durable. »


Guatemala

L'équipe du Guatemala est associée à l'organisme de commerce équitable sans but lucratif Mercado Global qui établit un lien entre les coopératives rurales les plus désavantagées du monde et le marché américain. L'organisme assure le traitement équitable des travailleurs et effectue des investissements dans le développement à long terme de la communauté.

Pour l'équipe de HEC Montréal, le projet consiste à aider les femmes gestionnaires d'une coopérative à améliorer leurs systèmes de distribution, de localisation des matières premières et de gestion des stocks. « Notre objectif est aussi de bonifier leurs systèmes actuels pour sécuriser leur approvisionnement en matières premières et ainsi réguler leur production », explique Fabio Carriero qui fait équipe avec Rana Abu Naameh, Dominic D'Amata, Maurico Idarraga et Jorge Robles.


Rwanda

De son côté, l'équipe qui se rendra au Rwanda, composée de Félix Boudreault, Stéphanie Émond, Annie Saumier, Jessica Sharafi et Claudel Tchokonté, travaillera avec l'organisme sans but lucratif Kageno. Celui-ci aide les communautés touchées par une pauvreté extrême à transformer de petites initiatives locales en identifiant et en mettant sur pieds des programmes réalisables et porteurs de possibilités et d'espoir.

« Notre projet consiste en la rédaction d'un plan d'affaires pour la création d'une auberge écotouristique dans le village de Banda au cour même du parc national Nyungwe dans le sud-ouest du pays », explique Claudel Tchokonté. « Ce projet d'écotourisme s'inscrit dans un plan global de développement pour la région, qui vise notamment à fournir à la population de ce village un accès à des installations sanitaires, à des médicaments et à de l'eau potable. »

Pour la première fois cette année, l'organisation MBA Without Borders lançait une invitation à des étudiants en cours de MBA afin qu'ils participent à des projets ayant un lien avec la santé, l'agriculture, la finance ainsi que la création de revenus. La mission de MBA Without Borders était jusqu'alors d'envoyer des diplômés MBA dans des pays affligés par la pauvreté. Ces deux premières équipes d'étudiants posent ainsi les jalons d'une initiative susceptible de se reproduire au cours des années à venir.


L'équipe du Guatemala, de gauche à droite : Fabio Carriero, Rana Abu Naameh, Jorge Robles, Mauricio Idarraga et Dominic D'Amata


L'équipe du Rwanda, de gauche à droite : Stéphanie Émond, Claudel Tchokonté, Jessica Sharafi, Félix Boudreault et Annie Saumier


Nouvelles > 2008 > Des étudiants de HEC Montréal prêtent main forte à deux ONG internationales