Contenu Menu

Conférence 2005

« Les rapports Nord-Sud dans un contexte d'équilibre mondial en mutation »

par Fernando Henrique Cardoso, président du Brésil de 1995 à 2002, membre du conseil d'administration de l'Institute for Advanced Study, Princeton, New Jersey, et Professor at Large du Watson Institute for International Studies de Brown University.

Le jeudi 14 avril 2005 à 16 h

Texte de la conférence (PDF)

Sociologue, diplômé de l’université de São Paulo, Fernando Henrique Cardoso s’illustre comme intellectuel influent dès la fin des années 60. Il s’intéresse au développement international, développe le paradigme des sociétés dépendantes, analyse les changements sociaux de grande envergure et s’engage ardemment dans la lutte contre l’autoritarisme du régime militaire brésilien.

Réfugié politique aux États-Unis, il y enseigne durant les années 70 et 80, aux universités Stanford et Berkeley, entre autres. Il sera professeur invité et directeur associé à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris et au Collège de France. En 1988, il fonde le Parti social démocrate du Brésil. Il sera sénateur de l’État de São Paulo, puis président du Brésil de 1995 à 2002.

Son expérience présidentielle, sa rigueur intellectuelle et sa puissance d’analyse l’ont amené à présider un comité de l'Organisation des Nations unis sur l’intégration de la société civile globale aux délibérations internationales. Il développe actuellement, à São Paulo, l’Instituto Fernando Cardoso, un centre dont l’une des missions est d’offrir un lieu où se tiendront des débats sur les défis que le Brésil et l’Amérique latine doivent relever pour assurer une croissance constante et le développement humain. Depuis 2003, il est Professor at Large au Watson Institute for International Studies de Brown University.

Partager cette page :
| Plus

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.