Contenu Menu

Ce que vous devez savoir à propos de la spécialisation

ÉCONOMIE APPLIQUÉE

LE RÔLE DE L’ÉCONOMISTE

Les économistes doivent recueillir des informations et leur donner un sens. L’économiste effectue des recherches et il analyse des données afin de prévoir des changements et des tendances sur le plan économique. Il développe et exploite des modèles économiques et d’autres outils d’analyse à des fins de recherche. Enfin, il développe des stratégies afin d’atteindre des objectifs économiques, budgétaires et fiscaux.

Dans l’entreprise privée, l’économiste est appelé à analyser la structure interne et l’évolution de marché en lien avec le domaine d’activité de l’entreprise. Plus spécifiquement, il s’attardera sur la concurrence nationale et internationale et sur l’importance d’une bonne étude de localisation commerciale. Il évaluera aussi l’impact des lois et de la réglementation publique sur l’évolution de l’entreprise. Dans le secteur public, il s’impliquera au niveau du développement de politiques économiques ou du développement de politiques sociales. Il étudiera la structure des industries, leur concurrence et, au besoin, développera  des programmes d’investissement. Il évaluera aussi l’impact des politiques sur le développement économique. Il peut travailler à prévoir la situation économique régionale, québécoise, canadienne ou internationale. Il pourra aussi prendre en charge la prévision des revenus du gouvernement et du service de la dette ou la comparaison des politiques fiscales d’un gouvernement avec celles d’un autre.

Au BAA, c’est l’économie appliquée.

À la maîtrise, deux options sont possibles :

Économie appliquée

L’option économie appliquée forme des étudiants qui travailleront dans les domaines où la gestion et l’analyse économique se côtoient. Les candidats se spécialiseront dans l’application des techniques d’analyse économique à l’étude des problèmes d’organisation, de planification et de développement industriel. Le programme assure un approfondissement de certaines connaissances acquises au baccalauréat et met l’accent sur le développement d’une compétence spécifique qui permet au diplômé d’utiliser pleinement ses connaissances dans son milieu de travail, avec un minimum d’encadrement.


Économie financière appliquée

L’économie financière appliquée porte sur les fondements microéconomiques de la finance et l’utilisation des méthodes économétriques en finance. Cette option permettra aux étudiants d’approfondir leurs connaissances des modèles théoriques et empiriques largement utilisés en finance, modèles ayant pour la plupart des racines en économique. Pour répondre aux besoins pressants du marché du travail, cette option vise à former tout autant des spécialistes de la finance possédant une formation théorique et quantitative très poussée que des économistes familiers des prolongements naturels de l’économique en finance.


DOMAINES PRINCIPAUX

Économiste industriel

Développe des modèles mathématiques et économétriques. Analyse les services offerts et leur rentabilité. Fait des études de prix, d’investissement et de financement. Détermine ou suggère les moyens de financement les plus efficaces.

Exemple : dans l’industrie des ressources naturelles, il s’attardera à l’analyse de l’aspect économique relié à l’utilisation et la conservation des terres, de l’eau et des ressources minérales et énergétiques.

Économiste du travail

Recueille des données sur la main-d’œuvre. Détermine l’impact des problèmes reliés à la main-d’œuvre sur les politiques économiques des gouvernements et des entreprises. Donne des recommandations en matière de main-d’œuvre. Détermine les causes et les effets des situations observées pour prédire les tendances futures. 

Économiste en commerce international

Analyse l’information et les statistiques relatives au commerce international. Analyse les conditions économiques et politiques d’une région donnée. S’informe sur les tarifs douaniers, quotas, contingentements et monopoles afin de résorber ou d’éliminer les différends commerciaux. Travaille en lien avec les opérations boursières, les taux de change, le transfert des capitaux.

Économiste financier

Fait des études prévisionnelles et suit les principaux indicateurs macroéconomiques et ceux du marché financier. Développe des modèles économétriques. Effectue des activités d’analyse, de prévision, de recherche en matière de finance publique ou privée. Analyse la conjoncture économique et les politiques économiques et fiscales. Effectue des recherches en matière de politiques de financement d’emprunt et de gestion de portefeuille.

Économiste social

Vise à stimuler la création d’emplois et le perfectionnement des compétences par le biais de différents programmes à mission sociale comme celui de l’aide aux travailleurs autonomes. Cherche à améliorer la croissance économique en apportant par exemple de l’aide aux commerçants, en revitalisant les quartiers, en protégeant l’environnement. De plus, il vise à mobiliser les groupes défavorisés en leur donnant par exemple l’accès à du microcrédit. Enfin, il assure la relève entrepreneuriale.


Où peut-on faire de l'économie?

Les emplois se retrouvent majoritairement dans la fonction publique et parapublique, mais aussi dans l’entreprise privée et les organisations sans but lucratif.

Quelques exemples dans la fonction publique et parapublique

  • Banque du Canada
  • Développement économique Canada
  • Industrie Canada
  • Institut de la statistique du Québec
  • Investissement Québec
  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
  • Ministère des Finances
  • Ministères des Relations internationales
  • Ressources naturelles
  • Statistiques Canada
  • Autres ministères au provincial et au fédéral
  • Caisse de dépôt et placement du Québec (CDP)
  • Hydro-Québec
  • Société canadienne d’hypothèque et de logement

 

Services-conseils

 

Organisations internationales

  • Banque mondiale
  • Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
  • Organisation des états américains (OEA)
  • Union Européenne (UE)

OSBL

  • Réseau d’investissement social du QuébecSociété de développement économique (SODEC)
  • Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC)
  • Union des consommateurs

Exemples de titres de postes

Économie appliquée

  • Agent de développement
  • Agent de développement industriel
  • Agente ou agent de recherche et de planification socioéconomique
  • Analyste de l’environnement
  • Analyste de marché ou d'industrie
  • Analyste économique de projet
  • Analyste information de gestion (surtout dans les banques, dans les secteurs de gestion des risques)
  • Analyste technique
  • Commissaire
  • Conseiller dans les centres d’aide aux entreprises (CAE)
  • Conseiller-économiste
  • Conseiller au développement économique (CLD)
  • Conseillers dans des sociétés d’aide sur le développement des collectivités (SADC)
  • Économiste

Économie financière

  • Analyste de marché
  • Analyste financier, dossiers d’économie sociale en développement durable
  • Analyste gestion des risques
  • Analyste prévision du marché


Association et groupe d'intérêt

Événements

  • Jeux du commerce (cours-projet développé dans le but d'aider les étudiants à développer leurs capacités d'analyse et de présentation des cas pour ainsi les préparer aux épreuves d'analyse de cas lors des Jeux du Commerce).

Sites Web
 

SAVIEZ-VOUS QUE

Les gens qui s’intéressent à l’économie sont souvent curieux intellectuellement. Ils s’intéressent souvent à la politique et à l’actualité. Ils sont généralement à l’aise avec les chiffres ou pour interpréter des graphiques.

Les étudiants à la maîtrise en économie de HEC Montréal ont le plus grand ratio professeurs/étudiants de tous les programmes de maîtrise.

En début de carrière, l’économiste a plus souvent un rôle d’analyse et de recommandation qu’un rôle de gestion. Dans le secteur privé, on les retrouve surtout en grande entreprise dans les institutions financières, l’immobilier, les télécommunications, les sociétés de capital de risque, l’aéronautique, les ressources naturelles, le transport et les compagnies d’assurances.

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.