Contenu Menu

Déroulement de l'examen de synthèse
(à l'intention des membres du comité de la phase II)

 

L'étudiant doit subir et réussir un examen de synthèse comportant une épreuve écrite (6 crédits) et une épreuve orale (3 crédits).

Les modalités de cet examen sont les suivantes :

  • Le président du comité de phase II informe l’étudiant, le plus tôt possible après la formation dudit comité, de la façon dont il doit se préparer pour les épreuves écrite et orale.
     
  • L’épreuve écrite fait l’objet d’une notation littérale de la part du comité de phase II. Cette épreuve est réussie lorsque l’étudiant obtient un résultat d’au moins B+. La note est déterminée à la majorité des voix. En cas d’égalité des voix, le vote du président est prépondérant. Dans le cas de coprésidence, un seul vote prépondérant est accepté.
     
  • Seul l’étudiant qui réussit l’épreuve écrite est autorisé à passer à l’épreuve orale.
     
  • Les deux épreuves doivent avoir lieu au plus tard, au cours des deux mois qui suivent la fin des cours. À cette fin, les trimestres sont définis comme suit :
      • Automne : 1er septembre – 31 décembre
      • Hiver : 1er janvier – 30 avril
      • Été : 1er mai – 31 août

        Un étudiant qui ne satisfait pas à cette exigence est réputé avoir échoué à son examen de synthèse et est exclu du programme. Si le directeur du programme juge que la non-satisfaction du délai était due à un cas de force majeure, il peut exceptionnellement accorder un délai supplémentaire, n’excédant pas un trimestre.
  • Les dates des épreuves sont décidées par le comité de phase II en commun accord avec l’étudiant. En cas de litige, le directeur du programme décide de ces dates.

  • La durée maximale de l’épreuve écrite est de quatre semaines. Cette durée se calcule entre la date à laquelle l’étudiant reçoit sa première question d’examen et la date à laquelle il remet sa réponse à la dernière question de l’épreuve.

  • L’épreuve orale a lieu devant tous les membres du comité de phase II.

  • Pour chaque épreuve, le comité peut ajourner l’évaluation une seule fois; en ce cas, le délai accordé à l’étudiant pour refaire l’épreuve ne peut dépasser un trimestre.
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.