Contenu Menu

Je suis de retour

 

+  Bourse Ambassadeur International HEC Montréal

Afin d’encourager ses meilleurs ambassadeurs, HEC Montréal offrira des bourses aux étudiants du programme de B.A.A. qui auront obtenu d’excellents résultats académiques et réalisé les meilleures initiatives de promotion de l’École durant leur séjour à l’étranger.

Pour connaître les conditions de participation, les critères d’évaluation et les dates limites pour soumettre sa candidature, consulter la fiche de bourse «Ambassadeur» dans le répertoire des bourses.

+  Apprivoiser le retour

Le retour au pays après un séjour d'études à l'étranger peut aussi être un choc. On a vécu autre chose, on a grandi, on a changé. Ce qui nous était familier et confortable peut le sembler moins. On doit se réintégrer à son milieu d’origine en concordance avec la personne transformée que l’on est devenue.

À quoi s’attendre?

Vous êtes finalement de retour, entouré de votre famille et vos amis. Vous avez anticipé votre retour avec des sentiments mélangés, qui passent de l’exaltation au regret. Votre incroyable séjour à milliers de kilomètres d’ici est fini.

Certain d’entres-vous vont probablement expérimenter des sentiments de frustration et de rejet, autant qu’un sentiment d’être décalé par rapport au gens qui vous entourent, et cela est tout à fait normal! Voici une liste des sentiments que vous pourriez vivre:

  • Déception
  • Une sensation de déconnexion de votre communauté
  • Tension dans les relations avec vos proches
  • Changement perpétuel de votre état émotionnel
  • Sentiment d’être dépassé par vos activités quotidiennes
  • Détérioration de votre santé

Les étapes du retour

Le processus  de retour est une partie intégrante de votre expérience à l’étranger, et se  divise en trois étapes: Euphorie (le high du touriste), Choc et Ajustement.


Étape 1: Euphorie ou le high du touriste

Au retour, un bon nombre d’étudiants expérimentent ce qu'on appelle le « tourist high ». Pendant cette étape,  vous vous sentez très optimiste et vous avez tendance à vous concentrer sur le positif, par exemple, la rencontre avec vos proches, retourner à votre culture familiale, et pour quelques un…. même savourer un bon café de chez Tim Hortons! Vous pourrez accomplir beaucoup dans cette étape, comme résultat de votre motivation et concentration. Vous accomplissez des tâches rapidement, car vous êtes plein  d’énergie et d’enthousiasme.

 

Étape 2: Choc!

Vous avez changé. Vos amis, votre famille, vos collègues ont changé. En effet, le Canada entier a changé, et vous n’avez pas le choix de le faire autrement. Réaliser cela vous met en état de choc.

Il y a beaucoup de facteurs dans la phase de choc du retour. Voici les plus importants qui vont vous aider à clarifier le processus.

  • Votre culture vous paraît étrangère
  • Vous avez changé
  • Personne n’est intéressé à l’écoute de votre vie à l’étranger
  • La vie au Canada a changé pendant que vous étiez à l’étranger
  • Vous êtes critique sur la société canadienne
  • Vos amis et votre style de vie acquis à l’étranger vous manquent
  • Vous vous sentez vulnérable, puis impuissant

Résumé: Pourquoi le choc de retour se passe-t-il

        - Tout changement est difficile
        - Vous avez laissé une partie importante de vous-même en arrière
        - Incertitude par rapport à un possible retour au pays où vous avez vécu


Comment adoucir le choc de retour

Attendez le choc de retour. Peu importe que vous soyez un grand voyageur du monde, il est fort probable que vous serez affecté par ce choc. Revenez avec les yeux bien ouverts: vous avez changé, la maison a changé, le pays a changé. Soyez prêt à vous adapter.

Conseils pratiques et faciles:


À partir de l'étranger


Garder contact avec ses proches tout au long du séjour.

Planifier son retour en ayant des projets dès le retour

Se préparer psychologiquement et être en forme:

  • Parler de son retour avec les personnes nous entourant qui vivent la même expérience.
  • Ne pas précipiter son départ.
  • Prendre suffisamment de  temps pour les formalités de départ et les au revoir afin de ne pas arriver chez soi épuisé. 

Au retour au pays 
 

Profiter de l'étape 1: le high du touriste

S’organiser

Prendre bien soin de vous

Se reposer

Se faire plaisir avec quelque chose que vous avez aimé de l’étranger

Maintenir votre bonne humeur

Communiquer votre expérience
 

  • Parler de son expérience à ses parents et à ses amis.
  • Rédiger un article sur le blog des échanges internationaux.
  • Partager son expérience avec les futurs participants de l'échange.
  • S’impliquer dans une association étudiante.
  • Participer à la rencontre "Retour d'échange", aux activités des associations HEChange et Whatts'up

Reconstruire votre communauté

  • Cinq idées simples pour vous aider à commencer : construisez votre confiance en soi, impliquez-vous, faites connaissance avec d’autres étudiants qui se trouvent dans la même situation, cherchez faire connaissance avec des personnes avec lesquelles vous avez des points communs, et finalement, restez en contact avec vos amis à l’étranger
  • Redécouvrez vos anciennes amitiés
  • Décidez quelles parties de votre expérience vous allez raconter et partager
  • Choisissez prudemment une audience, puis soyez respectueux avec eux
  • Pensez avant de parler
  • Ne  vous attachez pas trop à votre statut de « célébrité »
  • Montrez de l’intérêt pour les autres personnes

 Rester actif et tourné vers l'avenir

  • Retrouver ses activités et en avoir des nouvelles en les abordant avec la même ouverture d’esprit appliquée lors du séjour à l’étranger.
  • Avoir des attentes raisonnables, de la patience et de la souplesse facilite cette période de transition.

 

Étape 3: Ajustement

C’est dans cette étape que vous commencez à vous adapter et à vous intégrer.

  • En fait, vous aimez bien la vie au Canada
  • Vous développez des routines
  • Vous commencez à apprécier la perspective canadienne
  • Votre sens d’humour est rétabli
  • Votre vie a de la continuité
  • Votre santé commence à améliorer

Le retour n’est pas une expérience complètement négative. À travers vos luttes, vous allez découvrir  et développer un bon nombre d’habiletés et aperçus.

Suggestions à long terme

  • Fixez-vous des objectifs
  • Partagez avec la communauté ce que vous avez appris

 

Étape 4: Repartir

 

Nombreux sont les étudiants qui reviennent d'échange et qui veulent déjà retourner dans leur pays d'accueil. Cependant, attention aux déceptions ! Vous ne retrouverez pas le lieu comme vous l'avez laissé, ni les personnes avec qui vous avez vécu cette expérience. Si vous décidez d'y retourner, gardez ce fait en tête et vivez l'expérience comme s'il s'agissait d'une toute nouvelle.

Pour vous aider à repartir, il existe de nombreuses ressources disponibles (liste non exhaustive):

+  Avis d'échange

Dans le but de bénéficier de l’expérience acquise, ainsi que d'améliorer les services reliés au programme d’échange, HEC Montréal désire recueillir les commentaires du participant sur le déroulement de son séjour d’études à l’étranger par le biais de la plateforme web: www.echangesinternationaux.hec.ca.

Il est de l’obligation de tout étudiant ayant participé au « Programme d’échanges internationaux » de rédiger un avis via la plateforme et coter son université d’accueil à l’aide d’un système d’étoiles et commentaires. 

+  Relevé de notes et reprise d'examen

L'agente-conseil attitrée au dossier académique du participant vérifie la concordance entre la fiche d’approbation de choix de cours et le relevé de notes officiel de l’établissement d'accueil. Par la suite, les équivalences de cours ainsi que les crédits acquis sont versés au relevé de notes HEC.

Attention, si vous avez échoué à un cours et que vous devez reprendre des examens à votre retour à Montréal, vous devrez payer une somme forfaitaire de 77,68 $ par examen.

Partager cette page :
| Plus

Blogue - Échanges internationaux

Vivez l'expérience de nos étudiants en échange. Lisez et commentez leurs billets sur le blogue des échanges internationaux.

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.