Contenu Menu

Suis-je fait pour la maîtrise?

1.    En quoi consiste la Maîtrise ès sciences en gestion (M. Sc.)?
2.    Comment la M. Sc. se démarque-t-elle du MBA?
3.    Comment la M. Sc. se démarque-t-elle du D.E.S.S.?
4.    Qu’en est-il du Doctorat en administration (Ph. D.)?
5.    Pourquoi faire une maîtrise?
6.    Écrire un mémoire… est-ce difficile?
7.    Quel est le meilleur moment?
8.    Suis-je fait pour la maîtrise?
9.    Comment me préparer?
10.  Pourquoi faire un doctorat?
11.  Partir à l’étranger pour mes études supérieures : que dois-je faire?
 

Le choix de poursuivre des études de deuxième ou de troisième cycle en est un d’importance puisqu’il implique un engagement significatif pour ce qui est du temps, de l’énergie et de l’argent. Avant de prendre cette décision déterminante, quelques questions s’imposent!


1.   En quoi consiste la Maîtrise ès sciences en gestion (M. Sc.)?

Le programme de maîtrise ès sciences en gestion s’adresse aux bacheliers en administration des affaires ou aux diplômés de premier cycle ayant une formation équivalente qui désirent se spécialiser dans un domaine particulier de la gestion et acquérir une compétence distinctive dans l’application des techniques d’analyse scientifique à des problèmes spécifiques de gestion. Les étudiants admis doivent s’inscrire dès le départ dans l’une des 14 options de spécialisation du programme.

Fait à noter, la maîtrise offre deux cheminements : avec mémoire ou avec projet supervisé. La maîtrise avec mémoire se distingue par le travail de recherche que l’on doit faire sur un sujet précis et qui se fait sous la supervision d’un professeur appelé directeur de recherche. La maîtrise avec projet supervisé se distingue par son volet pratique et ce projet peut prendre différentes formes : projet en organisation (intervention ou mandat) ou projet à l'université (rédaction d'un cas d'envergure, mandat de recherche ou avis d'expert). Tout projet supervisé doit faire l’objet de la rédaction d’un rapport, devant être évalué par un jury.

Le nombre de crédits pour compléter une maîtrise est de 45. Une maîtrise à temps complet se fait habituellement dans une période de 16 à 24 mois. Un cheminement à temps partiel est possible, l’étudiant doit alors terminer le programme en cinq ans. Il est à noter que les cours sont toutefois offerts de jour.

Outre le programme de Maîtrise ès sciences, HEC Montréal offre deux autres programmes de maîtrise présentant des caractéristiques particulières : la maîtrise ès sciences en commerce électronique et la maîtrise en droit, option fiscalité (LL.M.). Pour plus de détails : www.hec.ca/programmes/index.html.


2.   Comment la M. Sc. se démarque-t-elle du MBA?

La maîtrise en administration des affaires (Master of Business Administration-MBA) se distingue par son aspect général contrairement à la M. Sc. qui, elle, est spécialisée. Le MBA s’adresse à une clientèle possédant un diplôme universitaire de 1er cycle et un minimum de trois années d'expérience professionnelle après les études. Autre distinction, les étudiants MBA proviennent de secteurs très variés : administration, génie, droit, architecture, économie, médecine, etc. À cette variété s’ajoute la diversité culturelle, plus de la moitié des étudiants proviennent de l’étranger. Différentes formules MBA sont offertes :

  • MBA intensif : d’une durée d’un an, temps plein, offert en français ou en anglais.
  • MBA en action – soirs : d’une durée de trois ans à temps partiel, offert en français.
  • EMBA McGill – HEC Montréal : Executive MBA - s’adresse aux gestionnaires expérimentés; une expérience de travail d’au moins 10 ans, dont 5 ans à un poste de gestion est nécessaire.

 3.   Comment la M. Sc. se démarque-t-elle du Diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.)?

Le D.E.S.S. est un programme de deuxième cycle qui ne constitue pas une maîtrise. Il se caractérise par sa courte durée (un an) et par le fait qu’il est davantage axé sur la pratique que sur la recherche. Il constitue un complément à une expérience de travail ou à une formation donnée, et un baccalauréat est exigé pour y être admis. Le D.E.S.S. représente en général 30 crédits au total. Une autre caractéristique particulière de ce programme est qu’il peut constituer une passerelle vers le programme de MBA, moyennant certaines conditions d’admissibilité.


4.   Qu’en est-il du Doctorat en administration (Ph. D.)?

Le programme de doctorat en administration est offert par HEC Montréal conjointement avec les universités Concordia, McGill et l’Université du Québec à Montréal. Ce regroupement permet aux étudiants de poursuivre leur programme de doctorat dans l’établissement de leur choix tout en ayant un accès privilégié à l’ensemble des ressources humaines et matérielles des quatre universités participantes. Le caractère conjoint du programme transparaît particulièrement dans l’offre de cours et dans les comités de supervision qui conseillent et encadrent les étudiants dans leur cheminement.


5.   Pourquoi faire une maîtrise?

Il existe différentes motivations pouvant pousser une personne à vouloir faire une maîtrise. Une des motivations les plus importantes est d’avoir un intérêt réel et sérieux d’approfondir un domaine donné. Il ne faut surtout pas perdre de vue que la spécialisation devient plus pointue au niveau des cycles supérieurs et qu’il peut être très ardu de travailler sur un sujet de recherche ou d’entreprendre un projet supervisé pour lequel vous avez plus ou moins d’intérêt. Vous pourriez dès lors être tenté de changer de sujet ou de projet, augmentant par la suite le risque d’abandonner vos études complètement.

Une autre motivation évidente est de faire une maîtrise pour accéder à des carrières nécessitant des connaissances poussées. Certains domaines de la gestion sont reconnus pour leur propension à favoriser les candidats possédant une maîtrise : la consultation, certaines carrières de la finance dont l’ingénierie financière, l’analyse stratégique et l’économie.

On peut vouloir faire des études supérieures pour s’assurer de meilleures conditions salariales. De fait, plusieurs études démontrent que les travailleurs possédant un diplôme de cycle supérieur gagnent en moyenne un salaire plus élevé que ceux qui sont de niveau baccalauréat. 

Bien qu’un diplôme d’études supérieures ne soit pas nécessairement requis pour avoir accès à des postes d’entrée, il peut s’avérer un net atout dans une perspective d’avancement de carrière. En effet, un cycle supérieur sera parfois  exigé pour accéder à des postes de cadres supérieurs par exemple (directeur, vice-président).

Enfin, une autre bonne raison d’entreprendre une maîtrise est qu’elle peut vous aider éventuellement à faire une réorientation de carrière. Si, après quelques années de travail dans un domaine donné, il vous arrivait d’avoir envie de changer de carrière, il s’avérerait pertinent de revenir compléter un programme de maîtrise dans le nouveau domaine de carrière que vous ciblez.


Faire une maîtrise pour les mauvaises raisons…

Il existe également de moins bonnes raisons pouvant amener un étudiant à vouloir entreprendre une maîtrise. En effet, certaines personnes s’inscrivent en maîtrise par crainte d’affronter le marché du travail après le baccalauréat. Ainsi, en conservant un statut d’étudiant, elles reportent leur démarche de recherche d’emploi à plus tard. Autrement dit, elles sont en mode de fuite.

À cet effet, il est important de garder en tête que tôt ou tard vous serez confronté à la recherche d’emploi, que ce soit après votre BAC ou après votre maîtrise. Le fait de compléter un deuxième cycle ne vous épargnera pas les efforts qu’implique un processus de recherche d’emploi. Vous devrez vous montrer proactif, cibler votre démarche, vous familiariser avec les stratégies, développer efficacement un réseau de contacts et faire valoir vos compétences professionnelles. Même si une maîtrise constitue en général une plus value sur le marché du travail, elle n’est certainement pas une garantie que vous décrocherez automatiquement l’emploi de vos rêves.


6.  Écrire un mémoire… est-ce difficile?

La rédaction du mémoire est un exercice qui permet d'apprendre à rédiger des documents techniques de bonne qualité et de grande envergure. Il s’agit d’un autre apprentissage qui peut devenir un atout important dans plusieurs types d'emploi.

Quant à savoir si c'est difficile, cela dépend de vos habiletés en rédaction. Il est certain que posséder un bon français vous sera utile. Être autonome et aimer le travail individuel sont aussi des atouts. Votre directeur de recherche vous aidera avec la rédaction et vous pourrez suivre ses conseils. C'est une expérience qui peut être très enrichissante.


7.   Quel est le meilleur moment?

Les étudiants se demandent souvent s’il est préférable de poursuivre des études supérieures tout de suite après le baccalauréat ou d’attendre après quelques années d’expérience sur le marché du travail. Les deux options présentent des avantages différents :


Poursuivre sans s’arrêter 

  • vous êtes accoutumés à la réalité d’être étudiant, vous pouvez profiter du « momentum »;
  • vos aptitudes à l’étude sont vives;
  • vous avez (habituellement) peu d’obligations et d’engagements;
  • certains domaines requièrent systématiquement un diplôme supérieur, même pour leurs postes d’entrée.

Prendre de l’expérience de travail au préalable

  • vous pouvez plus facilement préciser votre objectif de carrière en travaillant dans votre domaine quelques années;
  • vous auriez une perspective professionnelle, une expérience-terrain à apporter à vos études;
  • vous êtes (habituellement) plus mature et plus solide financièrement;
  • certains employeurs peuvent offrir de financer vos études supérieures;
  • vous pouvez augmenter vos chances d’être admis à un programme de maîtrise, ce qui peut être particulièrement intéressant pour ceux qui n’ont pas réussi à avoir de très bonnes notes durant leur parcours au bac.

 8.   Suis-je fait pour la maîtrise?

Évidemment, le profil de personne recherché pour des études supérieures varie en fonction des exigences spécifiques au programme d’études considéré. Mais les deux critères suivants sont incontournables :

Être motivé : il faut avoir l’envie réelle d’approfondir vos connaissances et démontrer un fort intérêt pour un domaine en particulier. À la maîtrise, comparativement au bac, une rigueur intellectuelle encore plus grande vous sera exigée à travers des travaux, des examens, des exposés et évidemment votre mémoire de recherche ou votre projet supervisé, dépendamment du choix de cheminement que vous aurez fait.

Avoir de bonnes notes : bien sûr… n’entre pas qui veut à la maîtrise! En principe, la note minimale demandée pour accéder à la maîtrise est de 2.7, mais il s’agit vraiment d’un minimum.  En réalité, une moyenne supérieure sera la plupart du temps requise pour être admis. Il est par ailleurs possible pour les finissants d'être admis automatiquement à la M. Sc. à partir d’une certaine moyenne cumulative qui varie selon les programmes. Voici les spécialisations et la moyenne cumulative requise afin d'être admis automatiquement à la M.Sc. pour l’année scolaire 2010-2011 :

  • Moyenne égale ou supérieure à 3,7 : ingénierie financière
  • Moyenne égale ou supérieure à 3,6 : économie appliquée, économie financière appliquée, finance
  • Moyenne égale ou supérieure à 3,5 : affaires internationales, gestion des ressources humaines, intelligence d'affaires, logistique, management, marketing, développement organisationnel, études organisationnelles, méthodes analytiques de gestion, stratégie
  • Moyenne égale ou supérieure à 3,4 : contrôle de gestion, gestion des opérations et de la production, technologies de l'information, comptabilité financière et stratégique. (sujet à changement sans préavis)

Il est logique de penser que le profil de l’étudiant intéressé à faire le cheminement de maîtrise avec mémoire sera quelque peu différent de celui qui s’intéresse au cheminement avec projet supervisé. Pour arriver à compléter un mémoire de recherche, il faut bien sûr s’intéresser à la recherche. Il faut aussi choisir un sujet qui vous intrigue réellement et démontrer des qualités telles que la curiosité intellectuelle, une bonne capacité d’analyse, une volonté d’étudier un phénomène bien précis et enfin, une bonne dose de persévérance.

Le cheminement avec projet supervisé attirera un autre type d’étudiant puisque le volet recherche est remplacé par un volet pratique. Si vous considérez être quelqu’un de pragmatique, que vous aimez davantage travailler dans une démarche appliquée, ce cheminement peut vous convenir davantage.


9.   Comment me préparer?

La propédeutique

La direction du programme peut imposer à l’étudiant un ou plusieurs cours de préparation lorsque sa formation antérieure est jugée insuffisante. Les cours de préparation au programme ainsi que les cours de préparation à l’option forment le programme de propédeutique. L’étudiant doit terminer son programme de propédeutique à l’intérieur d’une année.

Choisir votre objectif de carrière

Avant même de considérer plonger dans une maîtrise, il est nettement préférable d’avoir une idée claire de votre objectif de carrière et de la façon dont la maîtrise choisie pourra vous aider à atteindre cet objectif. Si vous avez de sérieux doutes sur votre projet professionnel, il serait préférable de suspendre temporairement l’idée de faire des études supérieures pour vous consacrer à une démarche de réflexion de carrière qui vous aidera à définir et préciser votre projet professionnel.

Choisir votre sujet et directeur de recherche

Lors du premier trimestre d’études de maîtrise, l’étudiant est appelé à choisir son sujet de mémoire et son directeur de recherche. Il est donc souhaitable d’y avoir réfléchi au préalable. En cours de bac, c’est une bonne idée d’initier des discussions avec différents professeurs dans le but de cibler ceux avec lesquels vos affinités d’intérêts peuvent être plus grandes. À cet effet, un répertoire des professeurs ainsi que de leurs intérêts de recherche est disponible sur le site web de HEC Montréal. N’hésitez pas à le consulter.


10.   Pourquoi faire un doctorat?

L’objectif principal du programme est de former des chercheurs et des universitaires compétents et de stimuler la recherche fondamentale et appliquée sur des problèmes de gestion. Il va de soi que le doctorat constitue une formation encore plus approfondie que la maîtrise. La plupart des diplômés de ce programme s’intégreront à la communauté universitaire en tant que professeurs et chercheurs. Les autres se dirigeront vers les entreprises privées, les établissements publics et les bureaux d’experts-conseils en gestion.

Ce programme est constitué de 90 crédits qui se font habituellement en 4 ans à temps complet et pour lequel il faut avoir terminé au préalable une maîtrise cheminement avec mémoire. Les études doctorales impliquent une courte scolarité jumelée à la rédaction d’une thèse qui compte pour la majorité des crédits. Cette thèse devra être soutenue en fin de parcours, c’est-à-dire que l’étudiant est appelé à expliquer sa recherche et à défendre ses idées devant un jury composé de professeurs.


11.  Partir à l’étranger pour mes études supérieures : que dois-je faire?

Certains étudiants envisagent l’option d’aller à l’étranger poursuivre des études de deuxième et/ou troisième cycle. Bien sûr, c’est une démarche qu’il faut préparer. Vous devrez entreprendre des recherches visant à vous familiariser avec les différents programmes d’études offerts à l’international et vous renseigner sur les conditions d’admission directement avec l’université ciblée. Sachez que les professeurs de HEC peuvent être une bonne source d’information à cet effet. Aussi, il est possible de consulter des annuaires et brochures de renseignements des universités étrangères sur les sites internet suivants :

Graduate Admissions Essays: Write your Way Into The Graduate School of Your Choice by Donald Asher

Applying to Graduate School  : Essays, letters, financial aids, etc.

Centre d'information canadien sur les diplômes internationaux : répertoire des universités, collèges et écoles des provinces et territoires du Canada. Renseignements à l'intention des Canadiens qui envisagent de faire des études à l'étranger.

Colleges.com : Find a college (undergraduate, graduate, MBA, Ph.D), admission essay writing 101, etc.

European Network of Information Centres / Enic-Naric.net : Information on current issues in international academic and professional mobility, and on procedures for the recognition of foreign qualifications

Financial times Top M. Sc. management programs : classification annuelle des programmes M. Sc. management

Peterson's Graduate Schools : Search the Best Master Degree Program for You, test prep, scholarships...

Professeurs HEC Montréal : plusieurs professeurs ont complétés des maîtrises et Ph.D. dans plusieurs universités à travers le monde. Sollicitez les conseils des professeurs que vous connaissez et/ou passez en revue le répertoire des professeurs en consultant leur profil.

QS Top Universities - Masters and Ph.D. : Leading site for Masters & Ph.D. applicants: admissions, international grad school tests, scholarships, student blogs, etc.

Study Abroad : Find Study Abroad Programs, including Summer Study Abroad, Internships Abroad, Volunteering Abroad, High School Study Abroad, Intensive Language Programs and more, all organized by Subject, Country or City 

WorldWide Classroom : Fill out the 'Program Finder'  and we forward your request to the program providers who offer what you are looking for. 

 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2014  Tous droits réservés.