Le contenu
En

Désirez-vous avoir un sentiment d'accomplissement et de l'énergie à la fin de vos journées?

23 mars 2016

« Je n’arrive plus à trouver la concentration ni le temps nécessaire pour travailler sur le projet important, je suis happé(e) de toutes parts par les textos, les courriels, les urgences, le cellulaire, en plus du traffic, etc. ». « Je dois encore manquer le spectacle de Lylou (ou la partie de soccer de Maxime) ».

« À 15h00, je n’ai plus d’énergie, et je me couche à 21h00 tous les soirs, épuisé(e) ».

« Je me sens comme n’accomplissant rien qui vaille dans mes journées ».

« J’ai encore perdu 2 heures dans Internet, au lieu de travailler sur mon projet prioritaire ?! ».

Est-ce que ces partages vous sont familiers ?

Ces commentaires, je les entends souvent de la part de mes clients gestionnaires et leaders en coaching

Le multi-tâche, réponse ou mythe ?

Les études sur la neuro-science montrent que le cerveau n’est pas adapté au multi-tâche. Cela disperse l’attention, libère le cortisol, l’hormone du stress, qui peut embrouiller les idées et causer de l’anxiété, ainsi que de l’adrénaline, hormone de la lutte ou de la fuite, qui n’est pas utile.

D’après un article publié par trois chercheurs de l’Université Stanford, les gens qui se croient efficaces en mode multitâche sont ceux qui performent le moins bien dans ce type de fonctionnement. Ils font davantage d’erreurs, retiennent moins d’éléments en mémoire et prennent plus de temps à terminer une variété de tâches nécessitant de la concentration, par rapport à ceux qui estiment travailler moins souvent en mode multitâche. En plus d’avoir des répercussions négatives sur les relations interpersonnelles, nous perdons 10 points de notre QI avec cette nouvelle « dépendance » à la technologie, quand nous nous laissons distraire par les courriels et les textos, selon une étude d’Hewlett Packard.

Impacts sur l’organisation

Une étude réalisée par McKinsey en 2011 disant que moins de la moitié des exécutifs interviewés se disaient « un peu satisfaits » et environ le tiers « très insatisfaits » par rapport à leur allocation de temps. De plus, quasiment 50% des exécutifs (soient 750) interviewés ont admis qu’ils ne guidaient pas suffisamment les orientations stratégiques de leur organisation. Nous voyons donc par cette dernière remarque que les défis en matière de gestion du temps influencent également le bien-être des organisations, pas seulement celui des individus.

Est-ce que les organisations traiteraient le temps comme une ressource « infinie » ?

1440

Quel est ce chiffre ?
C’est le nombre de minutes dans chaque journée, que nous avons tous.

On ne peut ni l’emprunter, ni l’acheter, ni le mettre à la banque.
C’est notre actif le plus précieux.

Peter Drucker nous a partagé le dicton suivant : « Le temps est la ressource la plus rare, et, à moins que nous la gérions, rien d’autre ne peut être géré1 ».

Quelle est la valeur d’une minute ?

Et si nous gérions notre temps comme notre capital ou notre argent ?

Cela nous rapprocherait de « kairos ».

Kairos

Les philosophes grecs considéraient le temps de deux façons : 1) Chronos (temps, durée de temps) et 2) Kairos (moment opportun, occasion). Le kairos, une dimension du temps n'ayant rien à voir avec la notion linéaire de chronos (temps physique), pourrait être considéré comme une autre dimension du temps créant de la profondeur dans l'instant.

Dans notre monde affamé de temps, nous avons oublié cette qualité de « kairos ». Si tout ce que nous gérons est le temps linéaire, nous abandonnons ces qualités du temps qui font des leaders plus efficients – être pleinement présent dans les opportunités du moment présent.

Voici quelques qualités à gérer, au lieu de ne gérer que le temps linéaire :

Mon but est donc de devenir un meilleur leader dans l’organisation et à la maison.

Comment bien investir ma prochaine minute ?

Par Sylvie Labelle, MBA, Ph.D., PCC, maître coach intégral

1 Peter Drucker, The Effective Executive, Première édition, New York, NY : Harper & Row, 1967.

Pour en savoir davantage :

Gérer son temps et ses priorités : stratégies et outils



Communiquez avec nous

 Par téléphone
 514 340-6001
 1 844 340-6001

 Par courriel
 ecoledesdirigeants@hec.ca


hec.ca > École des dirigeants > Articles > 2015 > Désirez-vous avoir un sentiment d'accomplissement et de l'énergie à la fin de vos journées?

Suivez HEC Montréal sur les médias sociaux

              

Plan du site web  |  À propos du site web  |  Règlements et politiques

En cas d'urgence

© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés