Le contenu
En

De la formation en gestion à la pratique

3 septembre 2015

Malgré les sommes et les énergies considérables investies dans la formation des gestionnaires, les dirigeants d’entreprise, tout en reconnaissant l’impact positif sur les personnes, sont très souvent déçus du peu de retombées et d’impact sur leur organisation. La satisfaction des gestionnaires à l’égard d’une formation en gestion n’assure pas le transfert des apprentissages dans l’exercice de leurs fonctions, ni l’efficacité accrue de l’organisation recherchée par la direction.

Les « meilleures pratiques », ou règles du métier, sont souvent inadéquates lorsqu’elles doivent s’exprimer à travers les différences individuelles, la culture des groupes et les technologies disponibles dans l’entreprise. Les membres de l’organisation doivent d’abord s’approprier ces pratiques et les réinventer au besoin, ce qui touche à la fois au comportement des individus, aux relations entre supérieurs et subordonnés, aux interactions entre les salariés et aux relations avec les clients. Pour que l’entreprise améliore sa performance, le rôle des gestionnaires d’unités, de projets et d’équipes doit s’éloigner de celui de simple exécutant pour correspondre davantage à celui d’entrepreneur capable de mettre à contribution et de développer les compétences des membres de son équipe pour participer à un effort généralisé.

Les conditions favorables au transfert des apprentissages dans l’action peuvent être regroupées sous trois thèmes : la pertinence de la formation, le contexte interne de l’entreprise plus ou moins ouvert aux initiatives suscitées par les nouveaux apprentissages et le degré de réflexion, d’autoévaluation et de mobilisation des apprenants eux-mêmes. Le contenu suggéré et la pédagogie interactive utilisée dans le programme visent aussi à favoriser les échanges entre les gestionnaires et à susciter un intérêt pour des activités de suivi (discussion de cas, questionnaires coaching personnalisé, projet de transfert).

Pour les gestionnaires participants, le coaching et le projet de transfert constituent un bilan personnel structuré qui alimente leur réflexion et favorise les interactions avec leurs supérieurs, leurs collègues et leurs subordonnées, créant ainsi une dynamique qui accroît les probabilités de retombées dans l’action. Au-delà de leur désir de perfectionnement personnel, les participants développent leur motivation et leur capacité d’utiliser leurs apprentissages pour influencer, avec des projets réalistes, la culture, les politiques et les pratiques de leur organisation.

Tiré de TREMBLAY, Benoît; ARCHAMBAULT, Guy. « Pour accroître les retombées d’une formation en gestion : une démarche de diagnostic et d’action », RES Academia, vol. 22, no 1, août 2004, p. 119 132.

Pour en savoir davantage et devenir un gestionnaire plus complet :

De gestionnaire prometteur
À dirigeant d’impact
Nous vous proposons le Parcours dirigeant d’impact qui inclut des séances de coaching.

Communiquez avec nous

 Restez informé



        


hec.ca > École des dirigeants > Articles > 2015 > De la formation en gestion à la pratique

Suivez HEC Montréal sur les médias sociaux

              

À propos du site web  |  Règlements et politiques

En cas d'urgence

© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés