Contenu Menu

Midi Pédagogique - Pourquoi et comment enseigner l’histoire des entreprises aux étudiants des écoles de gestion?

Animé par Anne Pezet, Professeur titulaire, Département de management,  et Brian King, Professeur adjoint, Département d'entrepreneuriat et d'innovation.

Enseigner l’histoire des entreprises aux étudiants des écoles de gestion rencontre un double défi : d’une part, la place dévolue aux enseignements spécialisés s’est accrue au détriment des enseignements plus généraux; d’autre part, les étudiants ne voient pas toujours l’utilité de s’intéresser au passé dans une discipline où l’immédiateté de l’action et la vision future sont valorisées. Pourtant, l’histoire représente un réservoir de solutions théoriques et pratiques, un moyen d’éviter le piège de la décontextualisation et une opportunité pour inventer de nouvelles pratiques (Déry, Pezet, Sardais, 2015).

Si l’on convient qu’il est utile d’enseigner l’histoire, il reste cependant à savoir comment. L’histoire est une discipline traditionnelle qui s’enseigne par les livres. Les étudiants du BAA de la première édition de notre cours « Le Tour du Québec : histoire et développement » à l’été 2015 ont été exposés, en plus de lectures préalables, à un apprentissage expérientiel de l’histoire des entreprises au Québec. Au travers d’un parcours fait de rencontres, de conférences et de visites, les étudiants ont pu éprouver directement par les interactions, mais aussi par notre présence sur le terrain, l’importance de l’histoire dans la constitution économique du Québec contemporain. Le fait de circuler à vélo, loin d’être un « gadget », a ajouté à l’expérience du fait du rythme modéré que cela impose et qui permet de mieux observer l’environnement géographique, industriel et ses transformations. L’apprentissage qui en résulte est beaucoup plus sensoriel qu’un apprentissage classique ce qui permet de penser qu’il sera plus durable.
 

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.