Contenu Menu
Centre de cas
Accueil > Centre de cas > La RICG > Politique éditoriale > Processus éditorial

Processus éditorial

À partir de la soumission par les auteurs, le processus éditorial comprend les étapes suivantes :

1.

Avis de recevabilité : au plus une semaine après la soumission, les auteurs reçoivent un avis de recevabilité de la part du rédacteur. Si le cas est jugé non recevable, le processus s’arrête ici. Si le cas est jugé recevable, les étapes suivantes s’appliquent.

+  Critères de recevabilité

Conformément à la politique éditoriale de la Revue, les critères de recevabilité d’un cas sont les suivants :

  • Valeur pédagogique
  • Envergure internationale
  • Qualité de la forme
  • Notes pédagogiques étayées
  • Autorisation de l’entreprise (s’il y a lieu)
  • Langue : français ou anglais.

Motifs de rejet (non-recevabilité) des cas            

Pour en savoir plus, visionnez cette capsule vidéo :
  « Les cinq défauts – et motifs de rejet – les plus courants des cas pédagogiques » (Anne Mesny)

2.

Envoi aux évaluateurs : le rédacteur choisit deux à trois évaluateurs dont les domaines d’expertise correspondent aux thèmes du cas. Ces évaluateurs ont de 4 à 6 semaines pour remettre leur rapport d’évaluation (si les évaluateurs sont sollicités en début d’été, le délai pour la remise des rapports peut aller jusqu’à deux mois).

Rapport d’évaluation des cas et NP 

+  Consignes pour les évaluateurs

 

  • Assurez-vous de bien différencier vos commentaires sur le cas de ceux sur les notes pédagogiques (deux sections distinctes).
  • Commencez par signaler les forces ou les points positifs du cas ou des notes pédagogiques. Qu’avez-vous aimé?
  • Il est inutile de résumer le cas au début de votre rapport.
  • Essayez d’être constructif, notamment de proposer des pistes ou des solutions aux problèmes ou faiblesses que vous signalez.
  • Ne « détournez » pas le cas des objectifs pédagogiques poursuivis par les auteurs.
  • Gardez un ton respectueux et poli.
  • Soyez cohérent : il doit y avoir une cohérence entre vos commentaires détaillés aux auteurs et votre recommandation générale au rédacteur : si vous signalez une ou deux faiblesses mineures aux auteurs, mais que votre recommandation générale au rédacteur est le rejet, vous n’êtes pas cohérent. Inversement, si vous faites état de problèmes majeurs au sujet du cas ou de ses notes dans votre rapport détaillé, mais que votre recommandation générale au rédacteur est « Accepté sans modification », vous n’êtes pas cohérent.
  • Faites en sorte que les auteurs ne puissent pas vous identifier à la lecture de votre rapport.
 

3.

Décision éditoriale no 1 : sur la base des rapports d’évaluation et de sa propre lecture, le rédacteur prend une décision éditoriale qui correspond à l’une des trois recommandations suivantes :

  1. Accepté sous réserve de modifications mineures : les auteurs ont au plus un mois pour effectuer les modifications demandées et retourner les versions révisées du cas et des NP.
  2. Demande de révision et de resoumission : les auteurs ont au plus trois mois pour effectuer les révisions demandées et resoumettre le cas et les NP.
  3. Rejet.

Consignes aux auteurs
Demandes de révision les plus fréquentes

4.

Décision éditoriale no 2 : sur la base des versions révisées du cas et des notes pédagogiques, ainsi que de la lettre d’explication des révisions effectuées, le rédacteur prend une seconde décision éditoriale. Lorsque les révisions demandées étaient majeures, le rédacteur peut solliciter l’avis des évaluateurs. La décision correspond à l’une des trois recommandations suivantes :

  1. Accepté.
  2. Demande de modifications supplémentaires : les auteurs ont au plus un mois pour effectuer les modifications demandées et renvoyer les versions modifiées du cas et des notes.
  3. Rejet.

Consignes aux auteurs
L’étape no 4 se présente à nouveau dans le cas où des modifications supplémentaires étaient demandées.

5.

Une fois le cas et les notes acceptés, les auteurs doivent remplir et signer la convention de déclaration/cession des droits d’auteurs. L’équipe de la Revue procède ensuite à la révision linguistique et à la mise en forme des documents. Les auteurs doivent approuver rapidement les corrections suggérées aux documents.

Politique de droits d’auteurs

6.

Le cas et les NP sont mis en ligne sur le site de la Revue et intégrés dans la banque de cas du Centre de cas HEC Montréal dès que les documents sont finalisés. Ils deviennent accessibles aux abonnés du Centre de cas selon les modalités d’accès en vigueur. Le cas est par la suite intégré dans le numéro suivant de la RICG.

Conditions d’utilisation des cas

Partager cette page :
| Plus

S'identifier et s'inscrire

Afin d'accéder aux documents du Centre de cas, vous devez être inscrit sur notre site.
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.