Contenu Menu
Centre de cas

Considérations éthiques

La publication d’un cas dans une revue arbitrée par les pairs est considérée comme une contribution fiable et de bonne qualité à l’ensemble des connaissances. Le respect de principes d’éthique appropriés par les rédacteurs, les évaluateurs, les auteurs et l’éditeur est l’une des assises de la fiabilité et de la qualité des contributions que les cas représentent. À ce titre, la Revue internationale de cas en gestion (RICG) adhère aux principes énoncés dans le Code d’éthique et guide des meilleures pratiques pour les rédacteurs de revues1 conçu par le Committee on Publication Ethics et disponible à l’adresse suivante : http://publicationethics.org/.

Plus particulièrement, les rédacteurs2 (en chef et adjoints) de la RICG doivent :

  • Veiller à l’indépendance intellectuelle de la revue et de ses cas vis-à-vis des organisations étudiées, qu’il s’agisse du choix des organisations comme sujets d’étude ou de l’éclairage de présentation des organisations en question.
  • Veiller à ce que les propos tenus dans les cas ne soient pas de nature diffamatoire et ne justifient pas, explicitement ou implicitement, quelque forme de discrimination que ce soit ni quelque forme de violation de la loi que ce soit.
  • Éviter systématiquement les situations de conflit d’intérêts, entre autres en confiant à un autre rédacteur le traitement des cas dont ils sont l’auteur ou celui des cas dont ils sont très proches des auteurs à titre personnel.
  • Veiller à la transparence et à l’équité du processus d’évaluation et de décision en transmettant aux auteurs les commentaires des évaluateurs et en justifiant leurs propres décisions éditoriales sur la base de ces commentaires et de la politique éditoriale de la revue.
  • S’assurer que les évaluateurs choisis sont des experts du sujet traité et seront en mesure d’exercer un jugement éclairé et impartial.
  • S’assurer que les documents transmis aux évaluateurs sont anonymes et ne permettent pas d’identifier les auteurs.
  • S’assurer que les auteurs qui recevront les évaluations ne puissent pas identifier les évaluateurs.

 


1 Traduction par la rédactrice en chef de la RICG de « Code of conduct and best practice guidelines for journal editors ».
2 Le masculin est adopté pour alléger le texte.

Partager cette page :
| Plus

S'identifier et s'inscrire

Afin d'accéder aux documents du Centre de cas, vous devez être inscrit sur notre site.
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.