Le contenu
Projet d'édifice au centre-ville d'affaires

Réactions du milieu des affaires

Réactions du milieu des affaires

« Pour innover et avancer, toute société a besoin de leaders visionnaires créatifs, curieux, entreprenants et engagés, qui arrivent à percevoir le monde autrement. HEC Montréal forme et encourage dans cette perspective. Désormais, cadres et professionnels du centre-ville auront plus facilement accès aux outils que l’École met à leur disposition pour concrétiser leur vision. C'est un atout d'avenir »

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef – Musée des beaux-arts de Montréal

« HEC Montréal joue un important rôle de locomotive en matière d’innovation et d’entrepreneuriat, deux sujets qui me tiennent véritablement à cœur. D’une part, ses différents instituts, pôles et centres de recherche se penchent sur des enjeux à la fine pointe de la gestion et font avancer la connaissance. D’autre part, les jeunes entrepreneurs trouvent à l’École un vaste écosystème pour les aider à matérialiser leur vision. Le nouvel édifice permettra de resserrer davantage les liens avec de nombreux acteurs clés du monde des affaires afin d’accélérer l’évolution du savoir et d’enrichir l’écosystème entrepreneurial. C’est un gage de dynamisme pour l’avenir. »

Winston Chan, entrepreneur

« La réputation de HEC Montréal comme acteur économique de premier plan au Québec n’est plus à faire. Cependant, son rôle dans la formation, la recherche, l’accompagnement et le transfert d’expertise en matière d’économie sociale est beaucoup moins connu. Des initiatives comme le pôle en gestion des entreprises sociales IDEOS ainsi que certains programmes d’études de l’École contribuent à la recherche et à la formation d’une relève de grande qualité dans le domaine. HEC Montréal est également l’un des partenaires fondateurs de la toute nouvelle Maison de l’innovation sociale. Le bâtiment que l’École prévoit construire au centre-ville constitue donc un projet porteur et ne pourra qu’enrichir ce partenariat. »

Jean-Martin Aussant, directeur général – Chantier de l’économie sociale

« Je ne peux que me réjouir de la présence de HEC Montréal au centre-ville d’affaires de Montréal. Les activités de liaison et de transfert que l’École et l’Institut réalisent avec les entreprises – privées et publiques - s’en trouveront facilitées. Ceci permettra également de maximiser les retombées de l'expertise du Conference Board et de HEC Montréal en proposant des solutions adaptées aux enjeux de compétitivité actuels. »

Raymond Bachand, président – Institut du Québec

« Depuis sa fondation en 1907, HEC Montréal a toujours travaillé à outiller les entrepreneurs et les professionnels en général pour qu'ils puissent relever les défis d'un monde des affaires en constante évolution. L’École participe grandement à l'essor de l'économie québécoise en formant une relève de grande qualité, notamment dans le cadre du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux, en accompagnant des entrepreneurs aux idées novatrices et en contribuant au développement des compétences des professionnels en exercice. Le nouvel édifice au cœur du quartier des affaires permettra à l'École de jouer son rôle de partenaire avec encore plus d'efficacité. Félicitations à la direction de HEC Montréal pour son sens de la vision et sa volonté d'assurer la pérennité de la première école de gestion fondée au Canada. »

Rémi Marcoux, HEC 1968, fondateur – TC Transcontinental

« Je suis vraiment très heureux de constater que HEC Montréal, la première école de gestion à voir le jour au Canada il y a presque 110 ans, revient enfin près de son lieu de naissance au centre-ville de Montréal. L’École se rapproche ainsi de ses milliers de diplômés qui travaillent au cœur du quartier des affaires, leur facilitant grandement l’accès à tous les services qu’elle leur offre. En outre, cette proximité permettra de multiplier les occasions de réseautage et de synergie entre les diplômés, ce qui ne peut que favoriser l’éclosion de nouvelles idées et de nouveaux projets. »

Matthew Fireman, HEC 2000, président – Alumni HEC Montréal

« Je tiens tout d’abord à remercier le ministère de l’Enseignement supérieur, sans lequel ce projet essentiel ne pourrait voir le jour. Essentiel, parce que ce nouveau bâtiment permettra à HEC Montréal de continuer à se développer et à remplir sa mission avec excellence au cours des prochaines décennies. Depuis sa fondation il y a plus d’un siècle, l’École est source de fierté pour le Québec et les Québécois. Elle a su s’adapter, au fil des générations, à l’évolution des besoins de la société qu’elle dessert. Elle s’est toujours démarquée par son engagement et sa détermination à former une relève d’exception. C’était vrai le jour de sa fondation. Ça l’est plus que jamais aujourd’hui. »

Hélène Desmarais, HEC 1983, présidente du Conseil d’administration – HEC Montréal

« Comme diplômé, je suis fier de voir mon alma mater poursuivre son développement et accroître son rayonnement. Comme entrepreneur, je suis ravi de son arrivée au centre-ville car l’édifice abritera plusieurs unités de recherche et de transfert. Ce rapprochement intensifiera la collaboration avec la communauté des affaires et créera un environnement propice à la croissance et à l’innovation. Étant très actif au sein de l’écosystème entrepreneurial de HEC Montréal, je suis aux premières loges pour constater l’engagement constant de l’École envers l’innovation. Cette annonce confirme et renforce cet engagement, et on ne peut que s’en réjouir. »

LP Maurice – HEC 2003, président-directeur général – Busbud

« HEC Montréal est un établissement de calibre mondial, reconnu pour l’excellence de ses enseignants et de ses chercheurs. Ses trois prestigieux agréments internationaux – qu’elle a été la première en Amérique du Nord à obtenir – en font foi. Depuis 110 ans, l’École a contribué au développement économique du Québec en formant des leaders éclairés et audacieux et en collaborant étroitement avec la communauté des affaires. Ce retour à ses racines au centre-ville de Montréal lui permettra d’assumer mieux que jamais ce rôle au sein de la société québécoise et de continuer à faire rayonner le Québec sur la scène internationale. »

Louis Audet, président et chef de la direction – Cogeco

« Je me réjouis de cette nouvelle qui permettra à HEC Montréal d’appuyer encore davantage les efforts des entreprises québécoises et canadiennes à percer sur les marchés internationaux. Mon expérience de dirigeant de grandes entreprises multinationales me permet de mesurer l’importance de la préparation des entrepreneurs et des gestionnaires dans le succès de leurs entreprises. En localisant certaines de ses activités destinées aux cadres au centre-ville de Montréal, HEC Montréal sera en mesure de faire encore davantage pour la formation des dirigeants de demain. »

Louis Chênevert, HEC 1979, président du Conseil consultatif international HEC Montréal et ex-pdg et président sortant du Conseil – United Technologies.

« Je me réjouis de cette nouvelle qui permettra à HEC Montréal et à l’Institut de la finance structurée et des instruments dérivés de Montréal de collaborer encore plus étroitement avec les entreprises du secteur financier du Québec. En revenant au centre-ville d’affaires de Montréal, l’École facilitera les collaborations entre les entreprises financières et le milieu universitaire. C’est toute la communauté des affaires qui en bénéficiera. »

Léon Courville, HEC 1967, président du conseil d’administration – Institut de la finance structurée et des produits dérivés de Montréal

« HEC Montréal a été créée par des gens d’affaires, pour des gens d’affaires. Ce souci de les servir et d’être à l’écoute de leurs besoins se manifeste plus que jamais avec le retour de l’École au centre-ville de Montréal. HEC Montréal pourra travailler plus étroitement avec les entrepreneurs et contribuer à la relève des entreprises d’ici. C’est un enjeu majeur auquel la Banque Nationale consacre aussi beaucoup d’efforts, l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale|HEC Montréal en est un bon exemple. L’annonce d’aujourd’hui ouvre la voie à une collaboration accrue entre tous les acteurs impliqués et offre de nouvelles perspectives très intéressantes. »

Louis Vachon, président et chef de la direction – Banque Nationale du Canada

« Je suis ravi que HEC Montréal revienne au centre-ville après une absence de quatre décennies. D’ailleurs, la vaste majorité des grandes écoles ou facultés de gestion partout dans le monde ont un campus au cœur des villes; pensons à l’Université de Chicago ou à l’Université Simon Fraser, à Vancouver. Le milieu des affaires, en particulier les centres décisionnels localisés au centre-ville, profitera de cette nouvelle offre de formation à proximité immédiate. C’est une bonne nouvelle pour Montréal et c’est une bonne nouvelle pour la société en général, car une offre de formation riche et diversifiée profite à tous. »

Michel Leblanc, président et chef de la direction – Chambre de commerce du Montréal métropolitain

« C’est avec un très grand enthousiasme que je salue le retour de HEC Montréal au centre-ville après une absence de plus de 40 ans. En se rapprochant physiquement de la communauté des affaires, ce fleuron de l’histoire économique et sociale du Québec enrichira l’offre de formation en français à l’intention de nos entrepreneurs et gestionnaires au cœur même de Montréal. C’est une très bonne nouvelle pour le dynamisme économique de la société québécoise tout entière. »

Robert Parizeau, HEC 1957, Officier de l’Ordre national du Québec, président du Conseil – Fonds de solidarité FTQ

« Les grandes entreprises qui font des affaires à l’échelle mondiale doivent pouvoir compter sur des gestionnaires formés aux particularités du commerce international. HEC Montréal s’est bâtie une réputation d’excellence dans le domaine. Sa présence au centre-ville permettra à un vaste bassin de professionnels d’avoir accès à des formations de pointe et à des activités innovantes. La distance entre le lieu de travail et le lieu de formation constitue un élément central de la décision de suivre une formation; une plus grande proximité représente donc un incitatif intéressant pour aller chercher de nouvelles connaissances et compétences. »

Serge Godin, fondateur et président exécutif du Conseil – Groupe CGI

« C’est une excellente nouvelle. Plus que jamais, la présence de HEC Montréal au centre-ville relève de l’évidence pour faciliter et augmenter les interactions entre l’École et les entreprises. De plus, l’installation au cœur de la ville d’un établissement universitaire très actif en matière de transfert et d’innovation contribuera sans aucun doute à stimuler l’entrepreneuriat au Québec. L’accès aux experts dans ce domaine s’en trouvera simplifié et favorisera l’émergence de nouvelles vocations entrepreneuriales. »

Eric Boyko, président, cofondateur et chef de la direction – Groupe Stingray Digital inc.

« Le milieu des affaires évolue à la vitesse grand V. Pour pouvoir en affronter tous les bouleversements avec assurance et audace, les gens d’affaires doivent avoir accès à des activités de développement professionnel de pointe. Le nouveau campus de HEC Montréal offrira, en plein cœur du centre-ville, un environnement d’apprentissage et d’échanges novateur pour les préparer aux défis qui les attendent. La place des femmes dans le monde des affaires me tient bien sûr à cœur, et je pense que ce projet d’avenir contribuera à leur donner les moyens de leurs ambitions. »

Sophie Brochu, présidente et chef de la direction – Gaz Métro

« La formation d’une main-d’œuvre hautement qualifiée constitue un levier majeur de productivité et de compétitivité pour nos entreprises. En s’installant dans le quartier des affaires de Montréal, où l’on retrouve la plus forte concentration de professionnels dans le domaine de la gestion au Québec, la nouvelle antenne de HEC Montréal viendra enrichir le bassin de talents et augmenter l’attractivité économique de notre région. »

Hubert Bolduc, HEC 2004, président-directeur général, Montréal International

« La nouvelle antenne de HEC Montréal viendra bonifier l’offre de formation en gestion qui se donne en français au centre-ville, notamment pour les cadres et les dirigeants. Par ailleurs, l’installation au centre-ville du nouveau Centre de transfert et de co-innovation facilitera considérablement les interactions de l’École avec ses partenaires, tant des secteurs public que privé. La présence de l’Institut international des coopératives Alphonse-et-Dorimène Desjardins profitera également au mouvement coopératif en renforçant le maillage entre ses différents acteurs. »

Monique Leroux, présidente de l’Alliance coopérative internationale et présidente du Conseil d’administration Investissement Québec
En savoir plus sur le projet d'édifice au centre-ville

hec.ca > Projet d'édifice au centre-ville d'affaires > Réactions du milieu des affaires