Le contenu
Projet d'édifice au centre-ville d'affaires

Échanges avec la communauté

HEC Montréal s'engage à maintenir des échanges avec la communauté tout au long du projet.

31 janvier 2017 : atelier de codesign

Un atelier de codesign organisé par HEC Montréal en vue de la construction de son nouvel édifice au centre-ville s’est tenu le 31 janvier 2017.
L’objectif de cette journée de réflexion était de tirer parti de l’expérience et des connaissances des participants afin de réfléchir à l’identité, au style et à la personnalité de la future construction. En effet, HEC Montréal accorde beaucoup d’importance aux idées qui permettront d’intégrer l’édifice à son environnement de façon harmonieuse.
L’événement était animé par Mosaic, un pôle de l’École, spécialisé en management de la créativité et de l’innovation. Une soixantaine de personnes issues des milieux scientifiques, sociaux, économiques et culturels, ainsi que des résidents du quartier y ont pris part.

10 novembre 2016 : 1res portes ouvertes

HEC Montréal a organisé une première activité portes ouvertes à la basilique Saint-Patrick le 10 novembre 2016.

L'objectif de cette activité était d'établir un premier contact entre HEC Montréal et les résidents du quartier. Plus de 40 personnes ont participé à cette activité, ce qui a permis de leur présenter les grandes lignes du projet, d’entendre leurs commentaires, et de recueillir les éléments que les résidents souhaitaient porter à l’attention de l’École.


+

Questions fréquentes

Raison d’être du projet

+

Pourquoi HEC Montréal souhaite-t-elle construire un édifice au centre-ville de Montréal?

L’École manque d’espace. En 2015, le gouvernement du Québec lui a reconnu un déficit de 18 110 mètres carrés nets. C’est l’équivalent de près de trois terrains de football américain!
En effet, HEC Montréal a connu une très forte croissance au cours des 20 dernières années.

+ 60 % d’étudiants
+ 65 % d’employés
+ 235 % de chaires et centres de recherche
+ 100 % d’activités de formation pour cadres et professionnels

La présence de HEC Montréal au cœur du centre-ville d’affaires réglera une partie de ce déficit d’espace.

Cela permettra aussi à l'École, entre autres :

  • de mieux répondre aux besoins des étudiants actuels qui travaillent au centre-ville, en améliorant leurs conditions d’études;  
  • de mieux répondre aux besoins de formation des travailleurs du centre-ville, des employeurs, des professionnels, des cadres et des dirigeants; et
  • de se rapprocher de ses partenaires institutionnels et corporatifs.
+

Quelles formations l'École souhaite-t-elle offrir dans cet édifice?

HEC Montréal compte offrir des programmes distinctifs et spécialisés dans son nouvel édifice. Il s'agit de :

  • son portefeuille de programmes MBA;
  • certains certificats et diplômes de 2e cycle;
  • l'ensemble de l’offre de l’École des dirigeants, qui s’adresse à une clientèle de professionnels, cadres et dirigeants. Ces programmes répondent au besoin clairement exprimé par les employeurs et les travailleurs qui sont au centre-ville.

L'édifice accueillera aussi un centre de transfert et de co-innovation, regroupant plusieurs centres et d’unités de recherche et de transfert aux entreprises. Cela permettra à HEC Montréal de bonifier ses échanges avec ses partenaires et avec les entreprises.

À noter! 
Les programmes de baccalauréat, maîtrise et doctorat, ainsi qu'une large part des certificats continueront d’être offerts du côté nord de la montagne, dans les édifices Côte-Sainte-Catherine et Decelles.


Conception et réalisation

+

Comment allez-vous assurer la bonne intégration du projet dans le quartier?

HEC Montréal a amorcé le dialogue avec le voisinage le 10 novembre 2016, dans le cadre d’une activité portes ouvertes.

L'objectif de ce dialogue est d’assurer l’accueil favorable du projet et sa bonne intégration au sein de la communauté.

Le public peut joindre l’École en tout temps :

+

Quel sera le design architectural de l'édifice?

HEC Montréal a tenu un atelier de codesign, qui a réuni des personnes de divers horizons, dont des gens du quartier. L’atelier a permis à ces personnes de travailler ensemble à trouver des solutions concrètes à différentes problématiques identifiées.

Le résultat de l’atelier a fourni des lignes directrices, qui pourraient nous inspirer et être intégrées au concept.
Par ailleurs, la conception devra tenir compte des aires de protection patrimoniale et respecter les conditions imposées par la basilique Saint-Patrick.

+

Le projet sera-t-il soumis à des consultations publiques de la Ville de Montréal?

L’étape qui s’amorce consiste à réaliser le dossier d’affaires et à le soumettre aux autorités gouvernementales pour approbation.

HEC Montréal se conformera à la réglementation de la Ville de Montréal et respectera ses pratiques en matière de consultation publique, s’il y a lieu.

+

Qui sera chargé de la conception de l'édifice?

HEC Montréal a procédé à un appel d’offres le 24 octobre 2016, conformément aux règles de la Société québécoise des infrastructures.

Les professionnels retenus sont les suivants :

Architectes Provencher Roy Associés Architectes Inc.
Ingénierie structure/civile Consortium SDK / MHA
Ingénierie mécanique/électrique Consortium Pageau Morel / Bouthillette Parizeau

 

+

Quand la construction de l’édifice est-elle prévue?

Selon le calendrier établi, les travaux de construction se dérouleront de 2019 à 2021.

L'édifice pourrait accueillir les premiers étudiants à l’été ou à l’automne 2021.


Patrimoine et environnement

+

Le site retenu a-t-il une valeur patrimoniale?

Le terrain visé, adjacent à la basilique Saint-Patrick, n’est pas classé patrimonial.

Avant de choisir ce site, HEC Montréal a participé à la réalisation d’un énoncé de l’intérêt patrimonial. Cette participation s'est faite en collaboration avec la Ville de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications, Parcs Canada et des experts en patrimoine urbain.

Un énoncé de l’intérêt patrimonial est un document officiel qui expose les différentes valeurs d’un lieu (valeur historique, symbolique, artistique, sociale, technique…). Il identifie les caractéristiques du lieu qui expriment ces valeurs.

Par ailleurs, HEC Montréal évaluera la meilleure façon de rappeler le souvenir de certaines institutions qui ont autrefois occupé le site.   

+

La construction de l’édifice va-t-elle nuire à la vue qu’on a de la Basilique Saint-Patrick?

Non. La vue sur la basilique Saint-Patrick à partir des rues De La Gauchetière et Saint-Alexandre est protégée, selon l’énoncé de l’intérêt patrimonial produit par la Ville de Montréal.

De plus, dans son entente avec les administrateurs de la basilique, HEC Montréal accepte de respecter certaines conditions, afin de ne pas porter ombrage à ce bâtiment historique.

L’édifice sera construit sur le terrain adjacent à la basilique. Le parvis et l’espace vert situé au-devant ne seront pas touchés par le projet.

+

Lors de la construction de l’édifice, allez-vous tenir compte de l’espace vert situé sur la rue De La Gauchetière?

HEC Montréal veut contribuer à la revitalisation du quadrilatère situé entre les rues De La Gauchetière, Côte du Beaver Hall, René-Lévesque et Saint-Alexandre. Le site sera donc réaménagé.

L’École vise à mettre en valeur un espace vert, afin que les gens puissent en bénéficier. À cet égard, les commentaires recueillis auprès de résidents du quartier seront utiles.

Par ailleurs, le stationnement extérieur actuel, considéré comme un îlot de chaleur, sera converti en stationnement souterrain. Ceci contribuera à l’embellissement du site.

Important!
L’édifice sera construit sur le terrain adjacent à la basilique. Le parvis et l’espace vert situé au-devant ne seront pas touchés par le projet.

+

Comptez-vous participer au circuit de la promenade Fleuve-Montagne?

La promenade Fleuve-Montagne sera inaugurée en 2017, tandis que la mise en service de notre nouvel édifice est prévue en 2021.

HEC Montréal évaluera la possibilité d’en faire partie en temps opportun.

20 septembre 2017
Une étude géotechnique pour mieux connaître le site

Afin d’établir la nature et la capacité portante du sol et obtenir certains renseignements essentiels à la conception de son nouvel édifice, HEC Montréal réalisera une étude géotechnique dans l’emprise du futur bâtiment.

Cette étude prévoit la réalisation de forages à des endroits spécifiques du site et la mise en place de puits d’exploration temporaires.  Elle se déroulera durant les heures normales de travail (7 h à 17 h) à compter du 21 septembre et ce, pour une période d’environ 8 jours. Une fois l’étude complétée, l’équipe veillera à remettre le terrain dans son état original.

 


Des questions sur le projet?

Téléphone
514 340-6644 ou
1 855 640-6644 (numéro sans frais)


Apprenez-en plus sur HEC Montréal


Projet d'édifice au centre-ville d'affaires > Échanges avec la communauté