Contenu Menu

P027

Fonds François-Albert-Angers. - 1936-1994. - 29,26 mètres de documents textuels. - 11 photographies. - 5 microfilms

Notice biographique:
François-Albert Angers est né le 21 mai 1909 à Québec. Il est le fils du docteur Albert Angers et de Odulie Laroche. Il épouse Gisèle Lemyre avec qui il a cinq enfants : Françoise, Denise, Luc, René et Pierre-Yves.

Le professeur Angers fait ses études secondaires au collège des Frères du Sacré-Coeur de Montmagny. En 1934, il obtient sa licence ès sciences commerciales de l'École des hautes études commerciales de Montréal. Puis en 1937, il reçoit un diplôme de sciences politiques de l'École libre de sciences politiques de Paris. Il décède le 14 juillet 2003.

Professeur d'économie appliquée ainsi que d'économie de l'entreprise et de problèmes économiques contemporains de 1938 à 1974 à l'École des hautes études commerciales de Montréal. Il obtient, en 1942, le titre de professeur agrégé, celui de professeur titulaire en 1947 et celui de professeur émérite en 1980. En 1985, il reçoit un doctorat honoris causa de l'Université de Montréal. Il est aussi amené à travailler dans d'autres institutions comme à l'Université de Montréal où il enseigne la sécurité sociale à l'École des relations industrielles entre 1950 et 1955 et à l'Université de Sherbrooke où il enseigne la théorie économique de la coopération en 1976.

Tout au long de sa vie professionnelle, François-Albert Angers multiplie les occupations et les collaborations. De 1938 à 1948, il est secrétaire de la rédaction de la revue L'Actualité économique et occupe un poste similaire à la revue L'Action nationale de 1959 à 1968. En 1959, il fonde l'Institut d'économie appliquée de HEC Montréal et en devient le directeur. En 1969, il est élu président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal. François-Albert Angers occupe également des postes de conseillers, entre autres, comme aviseur économique de la Chambre de commerce du district de Montréal et comme conseiller technique pour des commissions d'enquêtes auprès des tribunaux d'arbitrage. Il collabore, en publiant des articles, dans de nombreux journaux et revues tels que L'Actualité économique, L'Action nationale, Culture et Le Devoir. De plus, il participe à des colloques et à des échanges de professeurs.

Le professeur Angers multiplie aussi les honneurs. Parmi ces distinctions : la médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec en 1930, le prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste en 1961 et officier de l'Ordre national du Québec en 1985. François-Albert Angers demeure tout au long de sa vie un gardien de l'autonomie politique, un militant du coopératisme et un défenseur dans les luttes nationalistes et pour la survivance du fait francophone au Québec.

Portée et contenu:

Le fonds illustre les nombreux aspects de la vie professionnelle de François-Albert Angers tels que l'enseignement de l'économie politique à l'École des HEC, ses préoccupations sur la situation économique au Québec à travers des recherches et la promotion du coopératisme. À cet effet, le fonds fournit aussi des informations sur les activités de François-Albert Angers en tant que membre de conseils d'administration de coopératives. De plus, le fonds atteste de l'expertise de François-Albert Angers en matière de questions économiques lors de sa participation à plusieurs commissions comme la commission Tremblay et en agissant comme arbitre dans des conflits de travail. Finalement, le fonds témoigne de son implication dans des mouvements culturels et nationalistes tels que la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Le fonds comprend la documentation qui se trouvait dans son bureau de l'École des hautes études commerciales de Montréal et est complétée par celle qui était conservée à sa résidence. Elle est constituée de périodiques, des brochures, des tirés à part, des thèses et livres, des rapports annuels d'activités, des mémoires, des manuscrits, des conférences, des discours, des colloques, de la correspondance, des documents relatifs à l'histoire de l'École, à des cours et à des monographies d'Esdras Minville éditées par François-Albert Angers.

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.
Source immédiate d'acquisition : En 1987, à la suite d'une première convention de donation, le créateur cède des documents à l'École des hautes études commerciales de Montréal. En février 1989, à la suite d'une seconde convention de donation, le créateur cède des documents à l'École des hautes études commerciales de Montréal. En janvier 2000, à la suite d'une convention de donation, madame Denise Angers, mandataire de son père, cède des documents à l'École des hautes études commerciales de Montréal.
Emplacement des originaux: Les originaux de la série A (correspondance) se trouvent au Centre de recherche Lionel-Groulx (P63).
Autres formats:
La correspondance n'est disponible que sur microfilm.
Restrictions:
Tout document émanant ou faisant mention de personnes encore vivantes n'est consultable qu'à la condition d'avoir obtenu l'autorisation expresse des personnes concernées.
Instrument(s) de recherche: Traitement sommaire et provisoire.
Documents connexes: Fonds François-Albert-Angers (P63) conservé au Centre de recherche Lionel-Groulx.
Groupes de documents reliés: Les rubans magnétoscopiques et les cassettes vidéos du Fonds du Service de l'audiovisuel (A054/Y99,0112 à A054/Y99,0143) sont reliés aux activités de François-Albert Angers.
Note générale:
MAJ 2003-11.

+  Mgr Gauthier approuve la nomination de monsieur Angers comme professeur aux HEC, 1937

Archives-HEC Montréal   A059
Reproduit avec autorisation

 

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.