Contenu Menu

P024

Fonds Alain-Haurie. - 1963-1988. - 1,09 mètres de documents textuels. - 5 photographies

Notice biographique:
Alain Haurie est né le 26 août 1940 à Alger (Algérie). Il possède à la fois la citoyenneté française et canadienne. Le 24 septembre 1964, il épouse Dominique Baillard qui lui donne quatre enfants : Virginie, Benoît, Caroline et Xavier.

Alain Haurie effectue ses études à l'extérieur du Canada et du Québec. Il obtient d'abord un baccalauréat en mathématiques à Alger en 1958. Par la suite, en 1961, il termine une licence ès sciences en mathématiques à l'Université d'Alger. Un an plus tard, soit en 1962, l'Université d'Alger lui décerne un diplôme d'études supérieures en physique théorique. En juin 1970, il complète un doctorat de 3e cycle en mathématiques appliquées à la Faculté des sciences de Paris dont la thèse porte sur les Jeux quantitatifs à m joueurs. En mars 1976, il termine un doctorat ès sciences (doctorat d'État) en physique à l'Université Paris VII.

Alain Haurie débute sa carrière dans le milieu universitaire dès 1961. De 1961 à 1962, il est assistant en physique théorique à la Faculté des sciences d'Alger. Entre 1962 et 1963, il travaille comme assistant en mathématiques appliquées à l'Institut J. Fourier à Grenoble. Une grande partie de sa carrière professorale et scientifique se déroule à l'École des Hautes Études Commerciales de Montréal où il est engagé en juin 1963 comme chargé de cours. En juin 1968, il obtient le titre de professeur agrégé et en 1973, il est nommé professeur titulaire. Dans le cadre de sa carrière aux HEC, il contribue à la création de plusieurs cours de deuxième cycle et il est particulièrement actif dans le domaine de la recherche au sein du Service de l'enseignement des méthodes quantitatives de gestion et du Groupe d'études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) dans lesquels il participe ou dirige plusieurs projets de recherche. De 1976 à 1978, le Département d'économie de l'Université du Québec à Montréal l'invite à participer au projet de l'Institut national de statistiques et d'économie appliquée (INSEA) / Université du Québec à Montréal (UQAM) / Agence canadienne de développement international (ACDI) au cours duquel il donne des cours et dirige des projets de recherche à l'INSEA (Rabat, Maroc). De retour aux HEC, Alain Haurie retrouve son titre de professeur titulaire. Conjointement avec la Faculté d'administration de l'Université McGill, il contribue, en 1979, à la création du GERAD. De 1982 à 1986, il est co-responsable du développement de l'option "Décision et contrôle" dans le programme de doctorat en science appliquée de l'École Mohammedia d'ingénieurs (EMI) de Rabat. Entre 1986 et 1988, le Département de mathématiques appliquées de l'École Polytechnique l'invite à donner des cours aux étudiants de génie industriel. Depuis 1988, il est professeur ordinaire de recherche opérationnelle à l'Université de Genève. En 1990, il quitte son poste de professeur titulaire aux HEC pour poursuivre sa carrière à l'Université de Genève où il dirige de 1990 à 1993 le Département d'économie commerciale et industrielle. Depuis 1996, il est délégué du rectorat à la formation continue. Parallèlement, il crée, avec quelques collègues, le LOGILAB (Logistics Laboratory) qui encadre divers programmes de recherche et de développement en recherche opérationnelle. Alain Haurie conserve le titre de professeur associé à l'École des HEC.

Au cours des nombreuses années passées aux HEC, M. Haurie occupe différents postes administratifs. De décembre 1973 à septembre 1975, il est président du Comité permanent de la recherche où il s'occupe de mettre en place une politique de la recherche. De juin 1974 à juin 1976, il est directeur du Service d'enseignement des méthodes quantitatives des HEC. Durant cette période, il est aussi membre du Comité de sélection du directeur de l'École des Hautes Études Commerciales de Montréal (avril à juin 1975). De 1979 à 1988, il est le directeur du GERAD. Entre 1982 et 1983, il est membre du Comité de promotion à l'agrégation. En 1983, il est président du Comité d'évaluation du Centre d'études en administration internationale (CETAI). Dans le cadre de ses fonctions de professeur et de chercheur, il participe et contribue à l'organisation de nombreuses conférences aux HEC dont les Journées de l'optimisation.

L'organisation et la participation à des conférences internationales comme IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) Conference on Decision and Control ou ORSA/TIMS Joint National Meeting témoignent de la renommée d'Alain Haurie. De plus, il reçoit plusieurs invitations d'universités étrangères. Ainsi, en 1981, il est le conférencier principal de l'école d'été organisée par l'Université technologique d'Helsinki. En 1984, la Faculté d'économie de l'Institut de mathématiques et statistiques de l'Université de Modène l'invite à faire un séjour. Sa renommée se traduit également par des évaluations d'articles qu'il a effectuées pour des revues spécialisées telles que IEEE Transactions on Automatic Control, Review of Economic Studies, Journal of Economic Theory, Automatica ou Journal of Optimization Theory and Applications et par les évaluations de projets de recherche qu'il a réalisées, entre autres, pour le Conseil des arts du Canada, le Conseil national de recherche du Canada et la National Science Foundation.

Les principaux intérêts de recherche d'Alain Haurie sont : la théorie des jeux coopératifs et ses applications, la programmation dynamique stochastique de grande dimension, la commande optimale asymptotique, les systèmes d'information décentralisés dans un hôpital, la théorie de la commande optimale et des jeux différentiels, la planification énergétique et la gestion environnementale, l'intégration des modèles géographiques et des modèles technico-économiques, la modélisation énergétique, la productique et la théorie des jeux.

Portée et contenu:
Le fonds témoigne des activités professionnelles de son créateur comme professeur de mathématiques et chercheur à l'École des Hautes Études Commerciales de Montréal, à l'École Polytechnique et à l'INSEA à Rabat entre 1963 et 1988. Il renseigne également sur les activités paraprofessionnelles d'Alain Haurie en tant que consultant auprès de différentes revues scientifiques, d'organismes privés et gouvernementaux ainsi que de son implication dans un organisme environnemental entre 1979 et 1988. De plus, le fonds illustre les activités d'Alain Haurie en tant que conférencier et auteur ayant participé à plusieurs conférences et publié de nombreux articles dans des revues scientifiques entre 1972 et 1985.

Le fonds a fait l'objet d'un traitement définitif, les 7 séries suivantes composent son organisation : A Études universitaires, B Enseignement, C Recherche, D Conférences, E Activités paraprofessionnelles, F Publications et G Dossier personnel. Il contient des documents manuscrits; des notes de cours; des travaux de recherche; des rapports de recherche et d'activité; des évaluations; de la correspondance, des publications et des textes de conférences; des demandes de subvention; des photocopies sur transparents et des coupures de journaux; des photographies; des contrats; des états financiers; des curriculum vitae, une thèse de doctorat et un certificat de distinction.

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.
Source immédiate d'acquisition : En décembre 1990, à la suite d'une convention de donation, le créateur cède ses documents à l'École des hautes études commerciales de Montréal.
Langue des documents : Anglais et français.
Instrument(s) de recherche : Répertoire numérique détaillé.
Groupes de documents reliés : D'autres documents reliés aux activités d'Alain Haurie se trouvent dans les fonds suivants : le Conseil pédagogique (A005), le Centre d'études en administration internationale(E003), la Direction de la recherche (E008), le Service de l'enseignement des méthodes quantitatives de gestion (E015), le Groupe d'études et de recherche en analyse des décisions (E019), et l'Association des professeurs de l'École des Hautes Études Commerciales de Montréal (P026).
Note générale :
MAJ 2002-03.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.