Contenu Menu

P012

Fonds de la Coopérative fédérée de Québec. [1881]-[199-], surtout 1920-1990. - 6,468 mètres de documents textuels. - 2586 documents iconographiques. - 8 films

Histoire administrative :
La Coopérative fédérée de Québec (CFQ) est issue de la fusion de la Coopérative centrale des agriculteurs de Québec, fondée en 1910, du Comptoir coopératif de Montréal, fondé en 1913 et de la Société coopérative agricole des producteurs de semences de Québec, fondée en 1914. Le 29 décembre 1922, une loi spéciale concrétise cette fusion, réalisée dans le but de consolider les forces coopératives agricoles du Québec. En plus de mettre fin à la concurrence, la fusion permet une meilleure utilisation de la main-d'oeuvre, un partage des locaux d'entreposage des denrées et des fournitures et l'introduction d'un principe de ristournes. Enregistrée sous le nom de Société coopérative fédérée des agriculteurs de la province de Québec, l'entreprise fait affaire sous les noms de Coopérative fédérée de Québec et de Quebec Federated Co-operative.

Au moment de sa fondation, la CFQ est à la fois une coopérative agricole à sociétariat direct et une fédération de coopératives. En 1930, sa loi est complètement refondue; elle en fait strictement une fédération de coopératives agricoles. Elle est à nouveau refondue en 1968, en 1986 et en 1995. Juridiquement, la CFQ est maintenant une société coopérative agricole et une fédération de coopératives agricoles.

La CFQ est gérée par un conseil d'administration (appelé bureau de direction jusqu'en 1968) dont les membres sont élus lors de l'assemblée générale annuelle des membres sociétaires. Le conseil d'administration nomme à son tour les membres du comité exécutif (appelé conseil exécutif jusqu'en 1968). La CFQ est composée de divisions (anciennement appelées départements) qui opèrent des succursales. Elle est également propriétaire de filiales qui lui rendent des services de transformation et de mise en marché. Enfin, la CFQ détient des actions dans certaines entreprises (50% et moins du capital-actions).

Le mandat de la CFQ est d'être au service des producteurs agricoles sociétaires du Québec en approvisionnant leurs entreprises ainsi qu'en transformant et en écoulant leurs produits sur les marchés, par le biais de ses divisions et filiales ou par ses participations dans d'autres corporations. Elle sert également d'instrument de représentation, de promotion et de perfectionnement pour les coopérateurs agricoles et leurs coopératives.

La CFQ vise à doter l'agriculture québécoise d'un réseau d'entreprises agroalimentaires coopératives. Tout en assurant sa présence dans les secteurs de l'agriculture au Québec, la CFQ cherche à concentrer ses ressources dans les secteurs de l'industrie agroalimentaire qui lui permettront d'assurer la permanence de l'entreprise et d'offrir des services efficaces aux membres sociétaires.

Les principes de la CFQ sont les suivants : une adhésion volontaire et ouverte à tous; un pouvoir démocratique exercé par les membres; la participation économique des membres; l'autonomie et l'indépendance; l'éducation, la formation et l'information; la coopération entre les coopératives; l'engagement envers la communauté. Ces principes sont ceux énumérés dans la Déclaration sur l'identité coopérative internationale, adoptée en 1995 par l'Alliance coopérative internationale.

Portée et contenu :
Le fonds témoigne de la création de la Coopérative fédérée de Québec (CFQ) à la suite de la fusion de la Coopérative centrale des agriculteurs de Québec, du Comptoir coopératif de Montréal et de la Société coopérative agricole des producteurs de semences de Québec en 1922. Il témoigne aussi des activités de direction et d'administration de la CFQ ainsi que de ses activités financières et juridiques. Il fournit des informations sur la gestion de ses ressources humaines et sur les relations entretenues par la CFQ avec divers organismes, compagnies et ministères des gouvernements provincial et fédéral. D'autre part, le fonds témoigne de la constitution, de l'achat et de l'administration des compagnies filiales de la CFQ et de l'affiliation de sociétés coopératives agricoles du Québec à l'entreprise. Par conséquent, le fonds rend compte du développement du réseau coopératif agricole au Québec et de l'essor de l'industrie agroalimentaire. Il donne des informations sur des investissements effectués par la CFQ dans cette industrie et de l'aide apportée à certaines coopératives affiliées pour assurer leur croissance. Le fonds témoigne également de la spécialisation de la CFQ dans les domaines suivants : l'approvisionnement à la ferme; l'abattage, la transformation et la commercialisation des viandes ; la vente de pétrole; la vente de machinerie agricole et d'articles de quincaillerie. Enfin, il rend compte des démarches effectuées par la CFQ pour l'amélioration du système agroalimentaire québécois, notamment par sa participation à diverses commissions d'enquête.  

Le fonds a fait l'objet d'un traitement définitif et les séries suivantes composent son organisation : A Administration, B Constitution et administration de compagnies filiales, C Affiliation de coopératives agricoles, D Ressources financières, E Ressources juridiques, F Gestion des actifs, G Ressources humaines, H Relations extérieures, W Documents imprimés, X Documents iconographiques et Y Images en mouvement. Le fonds contient principalement des procès-verbaux, de la correspondance, des listes, des rapports, des lettres patentes, des certificats d'actions, des contrats, des actes de fiducie, des états financiers, des documents légaux, des communiqués, des mémoires, des imprimés, des photographies, des dessins et des bobines de film.  

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.
Source immédiate d'acquisition : En octobre 1992, à la suite d'une convention de donation, l'organisme cède les documents à l'École des hautes études commerciales de Montréal.
Langue des documents : Français et anglais.
Instrument(s) de recherche : Répertoire numérique détaillé.
Groupes de documents reliés : On peut aussi consulter les dossiers et les fonds suivants : Fonds du Service de l'audiovisuel (A054), Fonds du Centre de gestion des coopératives (E004), Fonds Jean-Baptiste-Cloutier (P018), Fonds de la Coopérative centrale des agriculteurs de Québec (P060), Fonds du Comptoir coopératif de Montréal (P061) et le Fonds de la Société coopérative agricole des producteurs de semences de Québec (P062). -
Bégin, Alphonse. Coopérative fédérée de Québec : thèse présentée en vue de l'obtention de la licence ès sciences commerciales, 1941 (A075/W9,0063). -
Michel, Jacques. La recherche de l'équilibre coopératif une recherche exploratoire; le cas de la Coopérative fédérée de Québec (de l'émergence à la réforme) : mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme de Maîtrise ès sciences de la gestion (M.Sc.), [mai 1994] (A053/W9,0639).-
Thibault, Annie. La Coopérative fédérée de Québec : l'influence de l'environnement concurrentiel sur la cohérence coopérative : mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme de Maîtrise ès sciences de la gestion (M.Sc.), [novembre 2002] (A078/W9,0307).
Note générale : Saint-Pierre, Jacques. Histoire de la Coopérative fédérée de Québec : l'industrie de la terre. Sainte-Foy, Institut québécois de recherche sur la culture, 1997, xiv, 287p. (3/S149h)

MAJ 2005-05.

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.