Contenu Menu

E003

Fonds des Projets internationaux. - 1966-2009 . - 20,235 mètres de documents textuels et autres documents

Histoire administrative :
Les Projets internationaux de HEC Montréal sont créés en juin 1975 sous le nom de  Centre d'études en administration internationale (CETAI). Dans le cadre d'un programme de création au Canada d'un réseau de centres d'excellence en gestion internationale, le Ministre fédéral de l'Industrie et du Commerce s'associe au Ministre de l'Éducation du Québec et mettent en place, à l'École, le CETAI.

L'implication structurée de l'École des hautes études commerciales de Montréal dans le volet international apparaît en 1968, alors que l'École présente à la Commission des études de l'Université de Montréal, un programme de M.B.A. incluant une concentration en administration internationale. Cette concentration ne sera toutefois offerte à la population étudiante qu'en 1971. En 1972, l'École se dote d'une direction des activités internationales ayant la responsabilité de développer l'enseignement et la recherche dans le domaine de l'administration internationale. Cette direction se voit aussi confier la gestion de projets universitaires internationaux de l'École.

Jusqu'en 2000, le CETAI relève du Directorat et de la Direction de la recherche. Puis, plusieurs modifications touchent la structure organisationnelle de l'École et du CETAI. Ainsi, le 13 septembre 2000, le CETAI est désormais subordonné à la Direction des activités internationales et de la formation des cadres et des dirigeants. Puis en 2003, cette Direction est abolie pour être, dès 2004, remplacée par la Direction de la formation des cadres et de la formation continue. Parallèlement, la Direction des activités internationales est créée et le CETAI est sous sa responsabilité.

En janvier 2005, le directeur annonce que le nom Montréal HEC Projets internationaux remplacera progressivement l'appellation CETAI. Une nouvelle note du directeur du 12 mai 2009 signale une réorganisation des activités internationales et l'abolition de l'unité administrative des Projets internationaux. Les activités de l'unité sont redistribuées à la Direction de la valorisation, du transfert aux entreprises et de la formation des cadres, au Service de l'enseignement des affaires internationales et au nouveau Comité des affaires internationales.

Depuis 1975, huit personnes ont occupé le poste de directeur du CETAI. Il s'agit de Roger Charbonneau (1975-1979), Jean-Émile Denis (1980-1983), Louise Séguin-Dulude (1983-1986), Gilles Gauthier (1986-1990), André Poirier (1990-1995), Alain Lapointe (1995-2000), Alain Chanlat (2001-2003) et Sylvain Landry (2004-2009 ).

Le mandat du Centre d'études en administration internationale consiste, à l'origine, à promouvoir l'enseignement et la recherche dans le domaine de l'administration internationale et ainsi, fournir aux entreprises et aux institutions des diplômés initiés à la gestion des opérations internationales. Le CETAI associe à son action les entreprises et les organismes publics et élaborent des projets d'activités allant de la journée d'étude au cours de perfectionnement, de la conférence au colloque. En mars 2003, son mandat est modifié. Il est responsable du développement et de la gestion des projets favorisant le rayonnement de HEC Montréal sur le plan international. Ces projets d'expertise, de formation ou de développement institutionnels mettent l'accent sur la formation de gestionnaires, le transfert de la connaissance, la gestion des changements associés à la privatisation des entreprises de biens ou de services sans oublier les projets visant le développement économique des pays en voie de développement. Dorénavant, c'est le nouveau Service de l'enseignement des affaires internationales qui est responsable de la gestion de la recherche et de l'enseignement dans ce domaine.

Portée et contenu :
Le fonds du Centre d'études en administration internationale témoigne de l'importance de l'enseignement et la recherche en administration internationale pour HEC Montréal, des nombreux programmes de formation, des échanges internationaux ainsi que de son rayonnement tant interne qu'externe.

Le fonds a fait l'objet d'un traitement définitif pour les années 1975 à 1980. Les neuf séries suivantes composent son organisation : A Fondation; B Administration générale; C Enseignement et clientèle étudiante; D Colloque, séminaire, journée d'étude, conférence; E Recherche et publication; F Activité interinstitutionnelle; W Documents imprimés; X Documents iconographiques; Y Images en mouvement ou fixes.

Le fonds contient, entre autres, de la correspondance, des communiqués, des rapports d'activités et de recherche, des documents de travail, des statistiques, des plans de cours et questionnaires d'examen, des notes de voyage, des dossiers de recherche, des dépliants, des bibliographies, des listes, des conférences, des périodiques, des affiches, des photographies et une vidéo cassette.

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.
Collation : Le fonds contient aussi 260 photographies, 5 documents informatiques, 2 affiches, 2 bandes magnétiques, 2 vidéos et des microfilms.
Emplacement des originaux : Certains originaux détruits suite à la micrographie.
Instrument(s) de recherche : Traitement sommaire et provisoire.
Versements complémentaires : D'autres versements sont attendus annuellement.
Note générale :
MAJ 2010-09.

+  André Poirier, professeur de HEC Montréal, 15 septembre 1973

André Poirier en conversation avec l'ambassadeur Robert Elliot et Paul Gérin-Lajoie, président de l'agence canadienne de développement international, lors d'une visite à l'institut de productivité et de développement en Algérie.

Retour à la page d'accueil
Liste des fonds : Enseignement et recherche

Partager cette page :
| Plus
 
Logo HEC Montréal

Facebook YouTube Flickr Twitter LinkedIn Instagram
© HEC Montréal, 2017  Tous droits réservés.